Qui veut la peau du Dr Dukan ?

27/03/12 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

Source: Le Vif

Le célèbre nutritionniste fait l'objet de deux plaintes de l'Ordre des médecins qui lui reprochent des manquements au Code de déontologie médical. Ce n'est pas la première fois que le médecin est sur la sellette. Qui sont les détracteurs de ce magnat des régimes ?

Qui veut la peau du Dr Dukan ?

© Regimedukan.com

Des millions de livres vendus, des adeptes aux quatre coins du globe, des produits estampillés "Dukan" dans tous les rayons des supermarchés... En moins d'une dizaine d'années, le célèbre nutritionniste a réussi à faire de son régime hyperprotéiné une référence. Mais depuis quelques mois Pierre Dukan multiplie les revers de médailles. Qui sont les détracteurs du magnat des régimes le plus controversé de France ?

Les médecins

Le célèbre médecin nutritionniste sera bientôt convoqué par l'Ordre des médecins pour répondre de deux plaintes déposées par ses pairs pour des manquements au Code de déontologie médical. L'Ordre départemental de Paris, dont dépend Pierre Dukan, lui reproche d'avoir manqué de prudence dans ses propos, tout en faisant sa promotion personnelle et d'exercer la médecine comme un commerce. Une information disciplinaire a été ouverte à son encontre. S'il est condamné, il risque pour ces faits des sanctions ordinales allant du blâme à la radiation.

L'éducation nationale

Une option minceur au bac. C'est ce qu'a proposé le nutritionniste dans une lettre envoyée au président de la République en janvier. Il proposait de donner des points supplémentaires au Bac aux lycéens qui ont su garder de la seconde à la terminale un indice de masse corporel (IMC) normal. Une proposition qui avait entrainé un concert de critiques, porté notamment par le ministère de l'Education nationale. "Les problèmes de santé des adolescents sont suffisamment graves et préoccupants pour ne pas être pris à la légère. Le bac non plus. C'est un examen des savoirs et des connaissances, pas un examen de santé!", a déclaré le ministère dans un communiqué.

La justice

Le scandale du Mediator a éclaboussé la réputation de Pierre Dukan. La juge des référés du tribunal de grande instance de Toulon a condamné en septembre 2011 le médecin nutritionniste à fournir à un médecin expert le dossier médical d'une de ses patientes. Cette dernière, souffrant d'une valvulopathie aortique, s'est vue prescrire du Médiator pour perdre du poids. Cet anti-diabétique - plus souvent prescrit comme coupe-faim - serait à l'origine de 1300 décès, selon l'Afssaps.

Les chercheurs

Une perte de poids quasi miraculeuse sans se priver ? C'est ce que garantit le nutritionniste à ceux qui suivent à la lettre ses prescriptions. Mais plusieurs études mettent en garde contre les conséquences sur la santé des régimes hyperprotéinés. Ainsi en 2010, l'Agence de sécurité sanitaire alimentation, environnement et travail (Anses) s'inquiétait de la diminution de la masse minérale osseuse et des risques de fracture, de la réduction en acides gras polyinsaturés "indispensables", de cancer colorectal avec les régimes pauvres en glucides complexes et en fibres. Certains spécialistes avancent également que le régime pourrait augmenter le risque de maladies cardio-vasculaires, de maladies du foie, d'apnées du sommeil et de complications rénales.

Caroline Politi, L'Express.fr

Nos partenaires