Quatre idées reçues sur l'intuition

12/01/16 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

La fameuse "intuition féminine" existe-t-elle ? Peut-on vraiment "avoir du flair" ? Voici quelques préjugés sur l'intuition.

Quatre idées reçues sur l'intuition

© istock

Le magazine Sciences et Avenir fait le point sur quatre idées reçues sur l'intuition.

La première impression est inconsciente

Selon le magazine, seulement 100 millisecondes sont nécessaires à notre cerveau pour qu'il puisse évaluer ce qu'il pense d'un visage. Cette pensée n'a donc pas le temps d'être altérée par la pensée analytique, selon une étude d'Alex Todorov de l'Université de Princeton. Ce scientifique a présenté 66 visages à 200 personnes, pendant des flashs de 100 millisecondes, 500 millisecondes ou 1 seconde. Les personnes devaient alors juger les visages aperçus sur trois critères : la fiabilité, l'amabilité et la compétence. Il en est ressorti que les notes données par les sujets ne varient pas spécialement en fonction de la durée des flashs et que la première impression, inconsciente et immédiate, est déjà scellée ou presque après 100 millisecondes.

L'intuition n'est pas que féminine

La fameuse "intuition féminine" ne serait-elle qu'une expression ? Le psychologue Richard Wiseman de l'Université du Hertfordshire a mené une expérience à ce sujet. Il a fait regarder des images de visages souriants, forcés ou sincères, à 15.000 personnes, femmes et hommes. Ceux-ci devaient déterminer quels étaient les sourires sincères. Résultat : 71 % des femmes ont réussi,... contre 72 % des hommes !

L'intuition des mathématiques existe

Ran Hassin de l'Université de Jérusalem a exposé 300 étudiants à des images d'équations simples. Ces images étaient diffusées de manière trop rapide que pour faire intervenir toute forme de conscience dans le processus. Le chercheur leur a alors demandé de lire à haute voix les nombres présentés. Les étudiants ont lu plus vite la bonne réponse à l'équation qu'ils avaient vue précédemment de manière inconsciente. Selon ces travaux, "l'intuition des maths" existe donc bien.

"Avoir du flair" : intuition et odorat sont parfois liés

Intuition et odorat sont souvent liés l'un à l'autre. Il n'y a cependant qu'une seule étude qui traite de ce sujet. Il s'agit de travaux menés par des psychologues de l'Université Rice. Ils ont fait sentir à 19 femmes la transpiration de 20 hommes, en état d'excitation sexuelle ou non. L'activité de leur cerveau pendant l'expérience était enregistrée par IRMf (imagerie par résonance magnétique fonctionnelle). Les résultats sont les suivants : sans qu'elles en soient pleinement conscientes, seule la sueur en état "d'excitation sexuelle" a activé chez elles des zones cérébrales de la reconnaissance des émotions dans l'hémisphère droit. Ces résultats sont cependant insuffisants pour conclure à une communication inter-humaine par l'intermédiaire des signaux chimiques subconscients.

(OL)

En savoir plus sur:

Nos partenaires