Pourquoi ne tient-on jamais nos bonnes résolutions?

02/01/12 à 09:49 - Mise à jour à 09:49

Source: Le Vif

Le passage à la nouvelle année est souvent l'occasion de prendre de bonnes résolutions. Une tradition ancestrale, mais dont le résultat est souvent décevant.

Pourquoi ne tient-on jamais nos bonnes résolutions?

© Thinkstock

Chaque année, c'est la même histoire: pour le passage au Nouvel An, chacun y va de sa bonne résolution. Arrêter de fumer, perdre du poids ou faire du sport ne sont que quelques-uns des objectifs qui reviennent au fil des ans.

Un rituel qui est entré dans les moeurs, alors même que son origine demeure obscure. Elle serait religieuse pour certains: que ce soit la religion catholique, musulmane ou juive, toutes préconisent à leurs adeptes de s'améliorer pour la prochaine année. D'autres situent la naissance de ces bonnes intentions il y a environ 4000 ans en Babylone où la résolution populaire voulait que l'on rende l'équipement agricole emprunté...

Des milliers d'années plus tard, la coutume perdure, comme un passage obligé pour passer correctement la nouvelle année. Un sondage réalisé par le site SeRencontrer.com et publié sur le site de FranceSoir montre que 93% des personnes interrogées ont l'intention de prendre de nouvelles résolutions pour 2012. Le besoin de trouver l'amour, de perdre du poids et le désir d'avoir une vie plus saine figurent, comme chaque année, en bonne position. Cependant, indique l'étude, certaines priorités ont changé par rapport aux années précédentes. Pour deux personnes sur trois, "le contexte économique et la situation professionnelle sont devenus des enjeux majeurs".

Des résolutions qui ne sont pas souvent tenues...

Mais ces bonnes intentions que l'on se donne en guise de bonne conscience ne sont pas souvent tenues. Une étude réalisée sur 700 personnes par Richard Wiseman, professeur de psychologie, et publiée en 2008 dans le quotidien anglais The Guardian montre que seulement 22% des personnes interrogées ont atteint leurs objectifs fixés en début d'année. Un résultat faible, qui s'expliquerait, d'après Richard Wiseman par des "impulsions du moment", sans réel plan à long terme pour atteindre le but visé.
Dans son livre59 secondes, le chercheur donne quelques suggestions pour atteindre ses objectifs. Fragmenter sa résolution en plusieurs petites étapes, informer sa famille et ses amis de cette résolution, ou tenir un journal de ses progrès ne seraient que quelques exemples pour réaliser vos résolutions. Si vous n'êtes pas aussi méticuleux, il vous reste encore une chance de tenir votre promesse: dans son étude, Richard Wiseman a démontré que les personnes ayant souhaité "profiter plus de la vie" sont 70% à s'y être tenu.

Tony David

En savoir plus sur:

Nos partenaires