Pourquoi changer de pièce nous fait parfois perdre la mémoire ?

09/03/16 à 16:01 - Mise à jour à 21:55

Source: Bbc

Vous êtes dans la cuisine et vous vous rendez au salon chercher quelque chose de précis... mais quoi ? D'une pièce à l'autre, l'idée vous a échappé. Rassurez-vous, c'est tout à fait normal. Explications.

Pourquoi changer de pièce nous fait parfois perdre la mémoire ?

© iStock

On a tous déjà vécu ce phénomène : on passe d'une pièce à une autre pour aller chercher un objet ou effectuer une tâche précise. Mais le temps du (court) trajet, plus moyen de s'en rappeler. C'est ce qu'on appelle le "Doorway Effect" (l'effet de porte). Cela en dit long sur la mémoire humaine, autant sur ses forces que sur ses faiblesses, assure le psychologue Tom Stafford dans un article écrit pour la BBC.

De l'action globale aux détails

Ce phénomène, très commun, révèle des choses importantes sur la manière dont nos esprits sont organisés.

En réalité, toute action doit être pensée à des niveaux multiples pour être fructueuse, explique Tom Stafford. Notre attention pour effectuer une tâche précise se porte sur différents niveaux : de nos objectifs et ambitions, à nos plans et stratégies, jusqu'aux actions concrètes. Quand les situations sont habituelles, nous maintenons notre attention sur ce que nous voulons et la manière d'y parvenir en découle naturellement. Quand une action n'appartient pas à une routine, nous devons concentrer notre attention sur les détails, sur ce que nous faisons et oublier un peu l'action globale et son but.

La manière dont notre attention passe du haut au bas de la hiérarchie d'une action (de l'action globale aux détails qui nous permettent de la réaliser), c'est ce qui nous permet d'effectuer des tâches complexes, et de mettre en place un plan cohérent selon différents moments, différents endroits ou qui demande plusieurs étapes.

Influence de l'environnement

Le "Doorway Effect" se produit quand notre attention passe entre ces différents niveaux, et cela reflète l'influence de l'environnement sur nos souvenirs et nos mémoires, même s'il s'agit de quelque chose qu'on était sur le point de faire. Ce phénomène se produit parce qu'on change à la fois d'environnement physique et mental (changer de pièce et penser à différentes choses).

Imaginons qu'on monte dans la chambre pour prendre nos clés, et qu'une fois dans la chambre, on oublie ce pour quoi on est là. Psychologiquement, le plan ("Aller chercher mes clés") a été oublié lors de la mise en place d'une stratégie nécessaire ("Aller dans la chambre"), qui fait encore partie d'un plan plus large ("Se préparer à quitter la maison"). Ce dernier fait également partie d'un plan encore plus général, la raison pour laquelle vous devez quitter la maison (aller au travail, faire des courses, chercher les enfants à l'école,...). Chaque échelon de cette hiérarchie requiert votre attention, avec autant de risques d'y égarer votre idée de départ.

En savoir plus sur:

Nos partenaires