Pour des paquets de cigarettes neutres et moins attractifs

12/01/11 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Le Vif

L'Université d'Anvers a démontré que des paquets de cigarettes plus neutres diminueraient le succès du tabac auprès des jeunes et des fumeurs non réguliers. La Fondation contre le Cancer plaide dès lors pour un emballage moins attractif.

Pour des paquets de cigarettes neutres et moins attractifs

© Thinkstock

Suite à l'étude de l'Université d'Anvers, démontrant l'impact d'un emballage neutre sur la diminution de consommation de tabac, la Fondation contre le Cancer préconise l'instauration obligatoire de paquets de cigarettes neutres. Pas de logos, de couleurs ou de mentions sinon celle de la marque de tabac et les informations imposées par les autorités.

Guido Van Hal, responsable de l'étude universitaire, affirme que les paquets neutres auraient un effet positif particulièrement sur les jeunes belges de 15 à 24 ans. L'étude fut effectuée auprès de 55 adolescents. "L'attractivité du paquet est un des quatre critères déterminants chez les jeunes pour choisir une marque de cigarette. Si l'emballage est neutre, fumer devient dès lors moins tentant", a ajouté Luk Joosens, expert en prévention du tabagisme auprès de la Fondation contre le Cancer.

Une loi votée en 2012 ou 2013

"Il est impensable que les industriels du tabac continuent d'utiliser des emballages attrayants pour inciter les jeunes à fumer", a poursuivi Luk Joosens, "plus le paquet est neutre, moins il attire, et mieux c'est. Tout doit se décider au niveau européen. La Commission devrait émettre des propositions d'amendements en 2011, et nous espérons que la loi sera votée en 2012 ou 2013."

Les fabricants s'opposent à la proposition

Cimabel, la fédération belgo-luxembourgeoise des fabricants de cigarettes, n'est pas favorable à l'introduction de paquets de cigarettes neutres.

La fédération expose trois raisons à cette réticence. Tout d'abord, le commerce de paquets neutres faciliterait la contrefaçon et le commerce illégal des paquets de cigarettes qui, neutres, seraient trop faciles à reproduire.

Ensuite, l'interdiction d'utiliser des logos, des marques, des couleurs, constituerait une atteinte aux lois sur la propriété intellectuelle.

Cimabel stipule enfin qu'aucune preuve ne démontre que les emballages neutres "aient un effet quelconque sur la diminution du nombre de fumeurs, sur la protection contre le tabagisme passif ou sur tout autre objectif santé".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires