Piccard renonce à piloter le Solar Impulse

08/07/10 à 10:38 - Mise à jour à 10:38

Source: Le Vif

Initiateur du projet Solar Impulse, Bertrand Piccard renonce provisoirement à piloter l'avion solaire. Il laisse les commandes au seul copilote, André Borschberg.

Piccard renonce à piloter le Solar Impulse

© Epa

L'aérostier (et psychiatre) suisse explique qu'il ne lui est plus possible de mener de front son entraînement de pilote et la gestion du projet lui-même. "C'est probablement la décision la plus difficile que j'ai dû prendre depuis longtemps".

Cette décision est intervenue deux jours seulement avant le décollage du Solar Impulse, hier matin. L'objectif de ce nouvel essai était de voler toute la journée en haute altitude pour emmagasiner de l'énergie solaire, puis descendre à une altitude "de confort" et tenir en l'air toute la nuit. C'est chose faite. L'avion expérimental a atterri ce jeudi matin sans encombre après un vol de 26 heures. Les batteries lithium-polymère de 400 kg installées sur l'avion, qui ont été rechargées par les panneaux solaires tout au long de la journée de mercredi, ont fourni l'énergie nécessaire pour maintenir l'appareil en l'air durant le vol nocturne.

Solar Impulse avait réussi le 7 avril en Suisse son premier vol d'environ une heure et demie, première étape d'une série d'essais. L'équipe de quelque 70 personnes compte en effectuer d'autres pour calibrer la machine et finalement construire un deuxième exemplaire qui devra fera le tour du monde en cinq étapes vers 2013, voire 2014, et non plus 2012 comme annoncé précédemment.

F .GR. avec Belga

Nos partenaires