Passage, très rare, de Vénus devant le Soleil

06/06/12 à 06:49 - Mise à jour à 06:49

Source: Le Vif

La planète Vénus a entamé mardi soir au-dessus du continent américain son passage devant le Soleil pour le plus grand plaisir des astronomes en quête d'un phénomène rarissime qui ne se reproduira pas avant 105 ans.

Passage, très rare, de Vénus devant le Soleil

© DR

Le passage de la planète devant le Soleil a commencé peu après 18H00 (minuit heure belge) dans le ciel sans nuage de l'Amérique du Nord, de l'Amérique centrale et de la partie septentrionale de l'Amérique du Sud.

Prenant la forme d'un point noir sur la surface du Soleil, le passage de Vénus ne doit être observé - comme pour toute éclipse-- qu'à travers des filtres solaires sous peine de risquer de devenir aveugle, rappellent les spécialistes.

Dans l'est de l'Asie et dans l'ouest du Pacifique, l'intégralité de l'éclipse sera visible, tandis que la fin du phénomène a pu être observée au lever du jour ce matin en Europe, au Moyen-Orient et en Asie du Sud. Malheureusement pour les Belges, la couche de nuage qui recouvrait le pays n'a rien laissé entrevoir.

Dans la majeure partie du continent sud-américain et en Afrique de l'Ouest et du Sud-Ouest, l'éclipse n'était pas observable directement.

Le prochain passage de Vénus entre le Soleil et la Terre n'aura lieu qu'en 2117, soit dans 105 ans. Ces transits surviennent par paire à huit ans d'intervalle avant de ne plus avoir lieu pendant plus d'un siècle. Au XXIe siècle, le précédent était en 2004 et aucun ne s'est produit au XXe siècle.

Avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires