Outox, une boisson censée diminuer l'alcool dans le sang

16/06/10 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Source: Le Vif

Une nouvelle boisson censée diminuer l'alcool dans le sang sera mise en vente ce vendredi 18 juin en France. Le Centre de recherches et d'information des organisations de consommateurs (CRIOC) conteste les qualités de cette boisson aux effets "désalcoolisants" et parle d'absence de preuves scientifiques.

Outox, une boisson censée diminuer l'alcool dans le sang

© Reuters

Selon la société Outox International, la boisson Outox sera présentée en canette métallique, de couleur orange et d'une contenance de 25cl. Selon le PDG, Maurice Penaruiz, ce produit est préparé à base de fructose, d'acide ascorbique et d'arômes. D'après lui, la boisson "accélère la diminution d'alcool dans le sang". Il précise toutefois que l'effet de ladite boisson "est variable selon les sujets". Au départ la société prévoit la commercialisation d'Outox via internet au prix de 3,99 euros. Mais elle pense déjà à la commercialisation ultérieure de son produit : les responsables sont en négociations pour que la boisson soit vendue dans des grands supermarchés, dans des bars ou dans des restaurants. "Ca peut même être vendu dans des distributeurs automatiques à la sortie des facs, des boîtes de nuit", rapporte une chargée de la communication d'Outox.

L'apparition de cette boisson suscite l'émoi chez les consommateurs et provoque l'indignation du CRIOC. Celui-ci a demandé à plusieurs reprises à la société de leur fournir le dossier scientifique de la boisson. Mais en vain. Selon le Centre de recherches, le fabricant n'a encore fourni aucune preuve scientifique pour prouver la diminution de l'alcool dans le sang. Outox International aurait également négligé l'impact de ce type de boisson sur la santé.

Le CRIOC renvoie par ailleurs à une étude scientifique de l'Institut de Médecine légale de l'Université d'Innsbruck (Autriche), selon laquelle l'Outox n'accélère pas l'élimination de l'alcool dans le sang, mais permettrait plutôt de ralentir l'absorption de l'alcool par l'organisme. Et cela varierait selon le profil des individus.

Le CRIOC rappelle encore que ce type de boisson avait déjà été commercialisé par une société belge du nom de Lifestyle Drinks qui a cessé sa production en 2005 et a vendu sa licence.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires