OMS : les mises en gardes sur le tabac sont efficaces

08/07/11 à 10:30 - Mise à jour à 10:30

Source: Le Vif

Environ 3,8 milliards de personnes, soit plus de la moitié de l'humanité, sont désormais protégées par au moins une mesure antitabac défendue par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

OMS : les mises en gardes sur le tabac sont efficaces

© Thinkstock

Selon le sous-directeur général de l'organisation, Ala Alwan, "le nombre de personnes actuellement protégées par des mesures de contrôle antitabac augmente à un rythme notable". Mais tous les pays "peuvent et doivent faire plus", estime-t-il dans le "rapport de l'OMS sur l'épidémie mondiale de tabagisme 2011", présenté jeudi en Uruguay, le premier pays d'Amérique latine à avoir interdit de fumer dans les lieux publics, et poursuivi par la multinationale du tabac Philip Morris pour ses normes antitabac.

L'OMS s'attarde sur les avertissements sanitaires des paquets de cigarettes. Selon elle, plus d'un milliard de personnes de 19 pays sont désormais protégées par des lois obligeant leur publication, soit presque deux fois plus qu'il y a deux ans, date du dernier rapport.

Au Canada, le premier pays au monde à avoir introduit des avertissements de grande taille, en 2001, trois anciens fumeurs sur dix ont indiqué qu'ils les avaient aidés à arrêter de fumer, et plus d'un quart ont souligné que cela les avait empêché de rechuter. Des comportements similaires ont été relevés en Australie, au Brésil, à Singapour et en Thaïlande.

Les avertissements attachés à des images ont plus d'impact que ceux qui ne comportent que du texte, notamment dans les pays où le taux d'alphabétisme est bas, relève le rapport qui recommande de renouveler périodiquement ces images pour en conserver l'effet.

Les pays où les avertissements sont les plus grands sont l'Uruguay (80% du paquet), le Mexique (65%) et l'île Maurice (65%).

Une épidémie qui tue 6 millions de personnes

Cette année, l'épidémie de tabagisme tuera près de 6 millions de personnes, "parmi lesquelles plus de 5 millions seront des consommateurs ou des anciens consommateurs de produits du tabac avec ou sans fumée et plus de 600 000 seront des non-fumeurs qui ont été exposés à la fumée du tabac", affirme l'OMS dans son communiqué. D'ici 2030, le tabac pourrait tuer 8 millions de personnes par an, selon le rapport de l'organisation.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires