Nouvelle phase d'expériences pour l'accélérateur de particules

03/06/15 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Belga

Le plus grand accélérateur de particules du monde, le LHC du CERN, entame mercredi une nouvelle phase d'expériences inédites pour comprendre les mystères de la matière et de l'univers, après deux ans de maintenance pour gagner encore en puissance.

Nouvelle phase d'expériences pour l'accélérateur de particules

Une partie de l'accélérateur LHC © Reuters

Le grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN, situé à la frontière franco-suisse, comprend un tunnel en forme d'anneau de 27 kilomètres. Il va essayer d'obtenir ces trois prochaines années des données pour comprendre les mystères de la matière, avec sa puissance maximum pour des collisions de protons de 13 TeV (téraélectronvolts), un niveau record d'énergie atteint pour la première fois dans un test en mai. Après deux années de maintenance et de réparation, et plusieurs mois de remise en service, le LHC est maintenant prêt à prendre des données de physique à l'énergie record de 13 TeV, soit près du double de l'énergie de collision de la première période d'exploitation du LHC, qui a duré trois ans. Selon le CERN, "la reprise de l'acquisition de données marquera le début de la Saison 2 du LHC, et ouvrira des perspectives sur des territoires inexplorés de la physique".

En savoir plus sur:

Nos partenaires