Notre prénom influence notre visage

17/03/17 à 11:12 - Mise à jour à 11:32

Source: Le Vif

Montre-moi ton visage, je te dirai comment tu t'appelles. Si cette affirmation paraît quelque peu saugrenue, elle est pourtant exacte. Une étude franco-israélienne, publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, vient d'en apporter la preuve.

Notre prénom influence notre visage

© iStock

Les chercheurs de HEC Paris, de Hebrew University of Jerusalem, de l'Interdisciplinary Center (IDC) et de la Columbia University ont voulu déterminer si notre prénom avait une influence sur notre apparence. Et la réponse est oui.

Partant du postulat que nous avons tous en tête des stéréotypes physiques liés à un prénom, les chercheurs ont établi une série de huit expériences. Le but étant à chaque fois de déterminer si une personne était capable de choisir dans une liste le prénom correspondant à la personne sur la photo.

Dans un premier test, les chercheurs ont proposé aux participants une série de 20 portraits (10 hommes et 10 femmes) pris de face et avec une expression neutre. Avec chaque image une liste de quatre prénoms était proposée. Les participants devaient alors choisir le prénom correspondant au visage qu'ils voyaient. Le bon prénom a été choisi dans 28 % des cas en moyenne (parfois ça monte jusqu'à 40 %, voire même 80 % dans certains cas). Ce qui est beaucoup plus que du hasard (20 %), selon Le Monde.

Ils ont recommencé l'expérience en s'assurant que la popularité du prénom choisi n'avait pas influencé le test. Ils ont obtenu les mêmes résultats.

Ils ont ensuite transposé l'expérience en France (les deux premières ont été réalisées en Israël) avec des participants français et des prénoms culturellement rattachés à la France. Les résultats sont restés inchangés.

Les chercheurs ont ensuite créé un algorithme pour retenter l'expérience. Ils se sont servis d'une base de données de 94.000 visages français associés à une liste de 28 prénoms. La "machine" s'est alors entraînée sur 80 % des images à associer les visages et leur prénom. Avec les 20 % restant, l'algorithme a alors tenté de deviner entre deux prénoms, celui correspondant au visage qui lui était présenté. En fonction des cas, il a obtenu un résultat correct dans entre 54 % et 64 % des cas. Soit beaucoup plus que si ça avait été du hasard.

Selon les chercheurs, le prénom d'une personne aurait donc une certaine influence sur son physique et déteindrait en quelque sorte sur lui. "Nous partageons un stéréotype de Vincent, et quand nous rencontrons un Vincent, il y a quelque chose dans son visage qui fait qu'il est un Vincent, et pas un Romain. Il peut être blond, châtain, peu importe, mais il a juste une gueule de Vincent", explique Anne-Laure Sellier, chercheuse en psychologie sociale à HEC Paris et responsable du volet français de l'étude, interrogée par Slate. "L'explication est que nous ressentons une pression depuis notre plus jeune âge pour nous conformer à notre groupe social, auquel nous avons envie de plaire. Nous nous adressons différemment aux personnes depuis qu'elles sont bébés, nous les traitons différemment en fonction de leur prénom".

Nos partenaires