Notre cerveau juge les gens avant même de les "voir"

07/08/14 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Le Vif

Selon une étude réalisée par le Dartmouth College et l'université de New York publiée par le Journal of Neuroscience, le cerveau décide immédiatement si une personne est fiable ou non. Et ce avant même que la personne soit consciente de voir le visage de quelqu'un. Une constatation qui renforce encore l'idée qu'on juge très rapidement les gens.

Notre cerveau juge les gens avant même de les "voir"

© iStock

Les chercheurs ont montré une série de visages de personnes réelles aux participants ainsi que plusieurs images générées par un ordinateur. Il avait déjà été prouvé que les visages aux sourcils pointant vers le haut et aux pommettes saillantes étaient généralement considérés comme fiables alors que nous estimons que les visages aux traits inverses ne le sont pas. Une information qui a été confirmée par cette nouvelle étude.

Une activité cérébrale sur base de jugements

En revanche, la seconde partie de l'expérience a procuré d'autres résultats. Les mêmes photos ont été montrées à un groupe séparé de participants, mais seulement pendant 30 millisecondes et en analysant simultanément l'activité de l'amygdale des participants. Cette partie du cerveau qui joue en effet un rôle important dans le comportement social et émotionnel.

Comme les participants voyaient une image non pertinente juste après avoir vu un visage, ils n'avaient ni le temps de reconnaître un visage ni celui de l'assimiler. Pourtant, les chercheurs ont constaté que l'activité de l'amygdale correspondait pourtant au jugement construit par les sujets. Cette découverte a permis aux scientifiques de conclure que notre cerveau juge les personnes avant même d'avoir assimilé de qui il s'agit ou à quoi ressemble réellement son visage.

Wided Bouchrika

En savoir plus sur:

Nos partenaires