Mi-plante, mi-machine : voici la feuille bionique

15/05/18 à 14:56 - Mise à jour à 14:56
Du Le Vif/L'Express du 10/05/18

Repérer des mines antipersonnel en changeant de couleur, détecter du gaz sarin, prévenir d'une pollution du sol ou d'une sécheresse imminente, mais aussi singer la photosynthèse, afin de produire de l'hydrogène utilisable comme carburant : capables de (presque) tout, les plantes bioniques excitent la planète scientifique.

Des Etats-Unis à l'Inde, en passant par la Nouvelle-Zélande, plusieurs équipes planchent sur le sujet, même si la commercialisation de ces " superplantes " se joue principalement entre les équipes de Nathan Lewis à Caltech (California Institute of Technology) et de Daniel Nocera à Harvard. La Nasa est très intéressée par cette innovation qui pourrait lui être fort utile dans ses missions spatiales.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires