Manque de coordination dans les dispositifs de santé

27/05/11 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Source: Le Vif

Fadila Laanan a demandé une évaluation des dispositifs en place en matière de santé en Communauté française. Il en résulte un manque certain de coordination entre les divers acteurs.

Manque de coordination dans les dispositifs de santé

© BELGA

Trente ans après la communautarisation des matières de santé, la Communauté française a souhaité évaluer les différents dispositifs qu'elle gère dans ce domaine. Pour cela, elle a fait appel aux deux ASBL "Perspective Consulting" (spécialisée dans les politiques publiques) et "Effisciences" (spécialisée en matière de santé). Leur mission s'est concrétisée par l'analyse de documents, une enquête auprès de 74 porteurs de projets et des entretiens.

Leurs conclusions mettent essentiellement en valeur "le manque de responsabilisation des différents acteurs de santé, tant de terrain qu'institutionnels, ainsi que leur défaut de coordination", souligne Cécilia de Decker, chef de projet chez Perspective Consulting. Ils ont donc recommandé au ministère de la Santé de créer un organisme de pilotage qui superviserait le travail de chaque acteur.

Dans ce sens, Fadila Laanan, ministre de la Santé, a décidé de revisiter en profondeur les dispositifs légaux et réglementaires actuels pour déposer au gouvernement francophone un projet de code de la santé de la Fédération Wallonie-Bruxelles d'ici janvier 2012. L'enjeu sera d'harmoniser la législation pour clarifier les principes visés et rendre véritablement efficace leur application. La possibilité de créer un organisme de pilotage dont les évaluateurs ont souligné la nécessité sera également sérieusement envisagée.

Mathilde Perrin, avec Belga

Nos partenaires