Les traumatismes psychologiques pourraient être héréditaires

03/12/13 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Le Vif

Les traumatismes n'auraient pas uniquement une origine psychologique. Phobies, stress, anxiétés et angoisses pourraient provenir d'événements traumatisants qui auraient modifié les gènes de nos parents et grands-parents.

Les traumatismes psychologiques pourraient être héréditaires

© Thinkstock

L'équipe d'une école de médecine de l'université Emory vient de démontrer que les traumatismes peuvent modifier l'ADN et transformer le cerveau des générations suivantes.

Les chercheurs ont utilisé un parfum imitant la fleur de cerisier pour habituer les souris à craindre cette odeur. Après l'analyse des modifications survenues dans le sperme des rongeurs, ils ont découvert que la partie de l'ADN consacrée à la sensibilité olfactive devenait plus active. On remarque ainsi que les enfants et petits-enfants des rongeurs traumatisés par le parfum de fleur de cerisier évitent d'entrer en contact avec cette odeur.

Si l'expérience n'a pour l'instant été réalisée que sur des souris, elle met en lumière le fait que la structure même du cerveau a été modifiée suite à des traumatismes et qu'il ne faut pas nécessairement avoir vécu d'évènements traumatisants pour être traumatisé. Pour Marcus Pembrey, professeur à l'University College de Londres, cela démontre bien que certains souvenirs peuvent être transmis de génération en génération.

Nos partenaires