Les tapis de jeu pour bébés à nouveau autorisés

08/08/12 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

La Belgique autorise à nouveau les tapis-puzzle, rapporte mercredi L'Avenir. En 2010, ces tapis de jeu pour les bambins avaient été jugés nocifs en raison d'une concentration trop forte de formamide, une substance utilisée pour assouplir ces produits, et retirés de la vente.

Les tapis de jeu pour bébés à nouveau autorisés

© Thinkstock

L'arrêté pris fin 2010 n'a pas été renouvelé à l'issue d'une année d'application. Une période de vide juridique a suivi et une nouvelle norme a été fixée au-delà de laquelle ces tapis sont interdits. Cette norme s'inspire d'une directive européenne qui entrera en vigueur en 2013. Or, cette norme est 25 fois supérieure à celle qui prévalait il y a moins de deux ans.

Interrogé par le quotidien, des responsables du SPF Economie ont expliqué que des analyses plus poussées ont eu lieu à l'échelon européen. La décision prise en 2010 apparaît comme exagérément stricte et relevant du principe de précaution.

En France, le gouvernement a en revanche prolongé l'interdiction.

Déception de Test-Achats qui va saisir le ministre

"Nous sommes très déçus par la décision belge de ne pas prolonger l'interdiction de la vente des tapis-puzzle sur le territoire et nous allons interroger le ministre Vande Lanotte à ce sujet", a déclaré mercredi Nico De Bie, porte-parole de Test-Achats.

Ces tapis, qui plaisaient beaucoup aux plus jeunes, avaient été interdits à la vente en Belgique à la fin de 2010 en raison d'une concentration trop élevée de formamide, une substance utilisée pour les assouplir et qui, au-dessus du seuil de 200 mg par kilo, avait été jugée nocive, particulièrement pour les enfants de moins de 36 mois.

A l'époque, le ministre en charge de la Protection des consommateurs, Paul Magnette, avait pris un arrêté interdisant la vente de ces tapis de jeux, arrêté qui n'a pas été renouvelé, expliquaient mercredi matin les éditions de L'Avenir.

Selon le SPF Economie, une nouvelle norme a été fixée. Basée sur une directive européenne qui devrait entrer en vigueur en juillet 2013, elle prévoit désormais que les tapis-puzzle soient interdits au-delà d'une concentration de formamide de 5.000 mg par kilo.

"La directive actuelle prévoit toutefois que la Commission européenne puisse décider de normes beaucoup plus strictes pour les enfants de moins de 3 ans", a nuancé le porte-parole de Test-Achats en soulignant que la France, elle, a choisi de privilégier le principe de précaution en maintenant l'interdiction.

"Nous allons interroger le ministre en charge des consommateurs, Johan Vande Lanotte, et faire du lobbying auprès de la Commission afin qu'une norme plus sévère soit fixée", a encore indiqué Nico De Bie.

Dans les semaines à venir, l'organisation de défense des consommateurs enverra ainsi un courrier tant au ministre qu'aux instances européennes.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires