Les soins de santé belges "apparemment de piètre qualité"

05/07/10 à 15:44 - Mise à jour à 15:44

Source: Le Vif

L'accessibilité aux soins de santé est bonne en Belgique mais les soins curatifs sont "apparemment de piètre qualité", estime le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) dans un communiqué. Le KCE a développé, en collaboration avec l'Institut scientifique de santé publique (ISP) et toutes les instances fédérales et fédérées, un outil destiné à mesurer la performance du système de soins de santé belge. De cette étude pilote ressortent une série de points faibles et points forts qui caractérisent notre système de soins de santé.

Les soins de santé belges "apparemment de piètre qualité"

© JupiterImages

L'accessibilité aux soins de santé est bonne en Belgique mais les soins curatifs sont "apparemment de piètre qualité", estime le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) dans un communiqué. Le KCE a développé, en collaboration avec l'Institut scientifique de santé publique (ISP) et toutes les instances fédérales et fédérées, un outil destiné à mesurer la performance du système de soins de santé belge. De cette étude pilote ressortent une série de points faibles et points forts qui caractérisent notre système de soins de santé.

Il ressort tout d'abord que dans le domaine de la prévention, de bons résultats en ce qui concerne la vaccination ont été enregistrés. La situation demeure cependant insatisfaisante pour le dépistage de certains types de cancer (du sein et du col de l'utérus particulièrement) avec en outre de grandes variations entre les régions.


De plus, les scores obtenus pour l'efficacité et la continuité des soins dans le secteur curatif suscitent bien des questions, comme le nombre élevé d'ablations de l'utérus, l'augmentation du nombre de césariennes et une exposition élevée aux irradiations médicales.


Selon l'étude, une bonne collaboration entre les administrations concernées et une meilleure accessibilité des données de santé sont indispensables. Par exemple, "la Belgique ne dispose toujours pas de données récentes sur les causes de mortalité" a relevé le KCE.


Des objectifs de santé concrets doivent également être définis pour permettre de comparer notre système de santé à ceux des pays voisins. "Ce n'est qu'à ces conditions qu'un système de mesure de la performance peut devenir un outil d'aide à la décision" a explique le KCE qui préconise la réalisation d'une étude approfondie des besoins à venir dans le domaine de l'offre médicale en Belgique.

Etant donné qu'il s'agit d'une étude pilote, les résultats présentés ici doivent être interprétés avec précaution, précise le KCE. Un premier rapport complet est prévu pour la fin 2012.

Le Vif.be

Nos partenaires