Les pingouins géants ont existé

29/02/12 à 09:21 - Mise à jour à 09:21

Source: Le Vif

Le fossile d'un pingouin d'1,30 mètre et de 60 kilos a été reconstitué par des paléontologues néo-zélandais, prouvant qu'un pingouin géant vivait il y a entre 27 et 24 millions d'années.

Les pingouins géants ont existé

© Thinkstock - Image d'illustration

Il s'appelle Kairuku. Le fossile d'un pingouin géant qui se dressait à 1,30 mètre et pesait 60 kilos a été découvert dans le sud de la Nouvelle-Zélande et recomposé par des paléontologues néo-zélandais et américain, ont-ils annoncé ce mardi.

Deux fois plus gros que le manchot Empereur et plus haut que lui d'une bonne tête, ce pingouin vivait il y a entre 27 et 24 millions d'années, lorsque la Nouvelle-Zélande, pour l'essentiel immergée, consistait en un chapelet d'îlots rocheux.

Les premières traces du palmipède, baptisé "kairuku" -- le plongeur qui revient avec sa pitance, en langue Maori -- ont été découvertes en 1977 dans les entrailles d'une falaise à Waimate, sur l'Ile du sud néo-zélandaise par le paléontologue Ewen Fordyce, de l'université d'Otago.

Un corps élancé et de longues nageoires

Au fil du temps, le professeur Fordyce a complété ses trouvailles et a invité le spécialiste américain Dan Ksepka, de l'université de Caroline du Nord (Etats-Unis) à l'aider à recomposer le pingouin.
"Kairuku était un oiseau élégant par rapport aux autres pingouins, avec un corps élancé et de longues nageoires, mais des pieds et des jambes courts et larges", a expliqué Dan Ksepka. Sa physionomie lui permettait de nager plus loin et de plonger plus profond que ses congénères modernes. Le changement climatique ou la prédation des dauphins et des phoques en plus grand nombre pourraient expliquer son extinction. Ces travaux ont été publiés dans la dernière édition du Journal of Vertebrate Paleontology.

Mais Kairuku ne serait pas le plus grand pingouin de l'Histoire. En 2010, des scientifiques ont révélé l'existence d'une espèce vieille de 36 millions d'années qui aurait atteint 1,50 m.

LeViF.be avec L'Express

En savoir plus sur:

Nos partenaires