Les mystérieux tatouages d'une momie intriguent les chercheurs

06/06/16 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Des chercheurs ont découvert sur une momie égyptienne vieille de 3000 ans, des tatouages d'un genre nouveau. Il pourrait s'agir de tatouages religieux qui auraient servi à renforcer le pouvoir de la femme qui les porte.

Les mystérieux tatouages d'une momie intriguent les chercheurs

Le tatouage dans le cou représente deux babouins assis avec au milieu l'oeil wadjet, un symbole de protection. © Anne Austin

Ce sont les premiers tatouages de ce genre découverts sur une momie dynastique, rapporte le magazine Nature. En tout, une trentaine de tatouages représentent des objets du quotidien. Elle a par exemple des fleurs de lotus sur les hanches, des vaches sur son bras et un babouin dans le cou.

C'est exceptionnel, car les rares momies tatouées découvertes à ce jour n'avaient que des points ou des lignes sur le corps. "De n'importe quel angle que vous regardiez cette momie, des yeux divins vous regardent", a expliqué Anne Austin, archéologue de l'université de Stanford, lors de la présentation de la momie à un colloque.

La momie a été analysée à l'aide de lumières infrarouges pour mieux distinguer les contours des dessins. Cela a permis de découvrir une trentaine de tatouages sur le corps de la momie à qui il manque les deux jambes.

Les tatouages identifiés à ce jour portent une puissante signification religieuse. Beaucoup, comme les vaches, sont associées à la déesse Hathor, l'une des divinités les plus importantes dans l'Égypte ancienne. Certains tatouages sont plus abimés que d'autres. Ils ont donc peut-être été faits à différents moments de la vie de cette femme. Cela pourrait suggérer que le statut religieux de la femme a augmenté avec le temps, selon la chercheuse.

En savoir plus sur:

Nos partenaires