Les momies du Musée du Cinquantenaire passées au scanner

26/09/15 à 17:37 - Mise à jour à 17:37

Source: Belga

Plusieurs momies égyptiennes appartenant au Musée du Cinquantenaire (Musées royaux d'Art et d'Histoire) ont été examinées au scanner, samedi à 10h00, par le département d'imagerie médicale des Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles.

Les momies du Musée du Cinquantenaire passées au scanner

Plusieurs momies égyptiennes appartenant au Musée du Cinquantenaire ont été examinées au scanner. © BELGA/Nicolas Maeterlinck

Cette initiative, une première en Belgique, a notamment été effectuée en prévision de l'exposition "Sarcophagi - Sous les étoiles de Nout", qui aura lieu au Musée du Cinquantenaire du 15 octobre au 20 avril prochains.

Une grande partie des momies du musée du Cinquantenaire a été radiographiée pour les besoins d'une recherche menée dans les années 90. L'idée de les passer aujourd'hui au scanner a été développée dans le cadre d'un projet de thèse visant à les étudier.

Depuis le mois d'août, trois séances de scans se sont succédé. Au total, 10 momies humaines et 15 momies animales ont été scannées. Le choix de cette méthode moderne non invasive permet l'examen approfondi des restes momifiés sans nuire à leur intégrité. La collaboration des membres du Service d'imagerie médicale avec l'équipe d'ingénierie de la société Philips a conduit à l'acquisition et à la restitution d'images en 2D et en 3D.

Les premiers résultats seront présentés au public dans un espace de projection disposé à l'exposition "Sarcophagi - Sous les étoiles de Nout". Ils fournissent notamment des renseignements sur la durée de vie des individus, ainsi que sur leur état de santé au moment de leurs décès. Plus globalement, ils enrichissent les sources écrites et iconographiques limitées quant aux pratiques funéraires et gestes techniques exécutés par les embaumeurs lors du processus de momification. L'étude des résultats se poursuivra après le lancement de l'exposition.

En savoir plus sur:

Nos partenaires