Les maisons de repos menacées de fermeture par manque de personnel

13/09/10 à 08:42 - Mise à jour à 08:42

Source: Le Vif

Selon la Fédération regroupant les maisons de repos privées de Flandre (Federatie Onafhankelijke Seniorenzorg - FOS), les maisons de repos vont devoir fermer leurs portes à court terme si le gouvernement ne prend pas les mesures nécessaires pour trouver une solution au manque criant de personnel, écrit lundi le quotidien Gazet van Antwerpen.

Les maisons de repos menacées de fermeture par manque de personnel

© Thinkstock

Selon le quotidien, ce sont surtout les directions des maisons de repos privées et centres de soins et de jours qui souhaitent s'agrandir qui sont confrontées à ce problème. Elles risquent de perdre leurs permis et financements car elles n'auront plus en service le nombre minimum d'infirmiers requis. La FOS plaide dès lors pour un élargissement temporaire de cette norme minimale comme mesure d'urgence.

Le secteur est confronté actuellement à un déficit d'au moins 2.000 personnes. Parmi le personnel infirmier diplômé, à peine 9 % choisit ce secteur. La moitié poursuit des études et de nombreux autres infirmiers se dirigent vers les hôpitaux ou des secteurs totalement différents.

Une solution pourrait être d'organiser une formation complémentaire en soins infirmiers dans les écoles.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires