Les Européens ne sont pas blancs depuis très longtemps

07/04/15 à 10:00 - Mise à jour à 11:43

Selon une étude d'une équipe internationale de chercheurs présentée au congrès annuel de l'American Association of Physical Anthropologists, à Saint-Louis, et relayée par le site d'informations néerlandais NU.nl, la plupart des Européens ne seraient blancs que depuis 6.000 ans.

Les Européens ne sont pas blancs depuis très longtemps

© iStock

Les scientifiques ont étudié le matériel génétique de 83 squelettes issus de plusieurs régions européennes. Les premiers Européens venus d'Afrique il y a environ 40.000 ans avaient la peau foncée, tout comme les chasseurs-collecteurs qui vivaient en Espagne, au Luxembourg et en Hongrie vers 8.500 avant Jésus-Christ.

Par contre, une analyse de matériel génétique issu de Scandinavie démontre qu'il y a 7.700 ans une partie de la population de cette région avait la peau blanche et les yeux bleus. Cependant, la peau blanche n'est devenue dominante dans le reste du Vieux Continent que lorsque des paysans blancs originaires du Proche-Orient, les bergers Yamnaya, sont entrés en Europe il y a environ 6.000 ans.

Ces résultats contredisent le consensus scientifique selon lequel les Européens étaient déjà blancs il y a 40.000 ans.

"Nous pensions que l'apparition de la peau blanche en Europe était une histoire relativement simple, mais quand les populations se dispersent dans les régions climatiques au nord, on voit qu'il s'agit d'une véritable mosaïque de sélections" explique Nina Jablonski, paléoanthropologue à Université d'État de Pennsylvanie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires