Les édulcorants artificiels ne sont pas un danger pour la santé

03/02/11 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Le Vif

Une étude réalisée par L'Institut scientifique de Santé Publique confirme que les consommateurs belges adultes, y compris les diabétiques et les adeptes du light, ne sont pas exposés au risque de consommation excessive d'édulcorants artificiels.

Les édulcorants artificiels  ne sont pas un danger pour la santé

© Thinkstock

Les scientifiques ont calculé la teneur en édulcorants (aspartame (E591), acésulfame-K (E950), cyclamate (E952), la saccharine (E954), et le sucralose (E955) ) de 130 denrées alimentaires comme les bonbons sans sucre pour la gorge, le chocolat avec édulcorants, les chewing-gums, les boissons diététiques pour le sport, etc.

Selon Joris Van Loco de l'Institut Scientifique de Santé Publique est que "même en cas de consommation de quantités plus importantes de nourriture, les concentrations d'édulcorants artificiels ingérées se situent largement en dessous des normes définies par les Conseils scientifiques européens". En effet, les scientifiques ont démontré que les adultes qui consomment régulièrement des produits contenant de l'acésulfame-k ingéraient au maximum 17% de la dose journalière admissible.

En ce qui concerne l'aspartame, la quantité ingérée ne dépassait pas les 5% et l'apport d'édulcorants de table (rajoutés dans le thé et le café) est insignifiant, car il ne dépasse pas les 1%.

Ce rapport vient contredire tout ce que l'on pensait jusqu'à présent sur les édulcorants. Jusqu'à aujourd'hui ils étaient considérés comme un véritable danger pour la santé : une étude danoise avait fait le lien entre la consommation régulière de boissons allégées et une augmentation de 38% de risque d'accouchement prématuré.
Une autre étude, italienne cette fois, avait remarqué que le fructose multipliait par 15 le phénomène de transformation des sucres en graisses, et favorisait ainsi la prise de poids.

Édulcorants = 0 calorie ?



Beaucoup de personnes consomment des produits contenant des édulcorants pour le côté "0 calorie" ... et beaucoup d'entre eux sont dans le faux.

Comme on peut le voir sur le Médisite, seuls les édulcorants dits "intenses" tels que l'aspartame, l'acésulfame-k et la saccharine ne comptent aucune calorie. Les autres, comme les polyols, le sorbitol et le fructose (2.4 cal/g) sont presque aussi caloriques que le sucre classique (2.9cal/g) !

Certaines études ont toutefois démontré que même les produits light ne contenant aucune calorie favorisaient la prise de poids. L'organisme qui s'attend à recevoir les calories qui accompagnent généralement le goût sucré, est déséquilibré. Ce manque de sucre pousserait le corps à augmenter sa production d'insuline. Une fois en hypoglycémie l'envie de grignoter se fait ressentir. Et si l'on résiste à cette envie, c'est lors du repas suivant que l'organisme nous poussera à manger plus... et donc à grossir.

Hélène Lepers, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires