"Les devoirs ont peu d'effet sur l'apprentissage"

28/05/15 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Vrt

À en croire une étude menée par la VRT et le quotidien Het Nieuwsblad dans le cadre d'une enquête sur les devoirs réalisée auprès de 1 000 élèves flamands de primaire, les devoirs sont inutiles pour la plupart des enfants.

"Les devoirs ont peu d'effet sur l'apprentissage"

© iStock

Interrogé par la VRT, le professeur spécialisé en éducation Martin Valcke (Université de Gand) estime que les devoirs n'exercent pas d'effet positif sur le développement de l'enfant. "Les études sont très claires : seuls 15% des enfants âgés de 6 à 9 ans obtiennent de meilleurs résultats d'apprentissage grâce aux devoirs. Parmi les élèves plus âgés, ce chiffre atteint les 25%". Selon lui, il est toutefois difficile de modifier la politique des devoirs, ancrée dans la mentalité des enseignants.

Pourtant, les trois quarts des parents interrogés par la VRT et le quotidien Het Nieuwsblad estiment que les devoirs imposés aux enfants ont du sens pour les aider à assimiler la matière et les préparer au secondaire. Plusieurs experts affirment que les parents accordent trop d'importance aux devoirs.

Marina Danckaerts, pédopsychiatre à l'hôpital universitaire de Louvain, partage cet avis. "Dans beaucoup de familles, on assiste à une lutte quotidienne autour des devoirs. Les parents se sentent responsables des résultats. Mais pour y arriver, l'enfant et ses parents traversent souvent un supplice jalonné de reproches mutuels, de frustration et de larmes" explique-t-elle au Nieuwsblad.

Pour la pédopsychiatre, les parents devraient employer le temps passé avec leurs enfants, souvent assez bref en semaine à cause de leur boulot et des activités extrascolaires, de façon plus agréable. "Même regarder la télévision ensemble crée un lien plus positif et permet d'avoir une conversation détendue" dit-elle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires