Les boissons énergisantes prédisposent à l'alcoolisme

17/11/10 à 07:49 - Mise à jour à 07:49

Source: Le Vif

Selon une étude récente, la consommation de boissons énergisantes, très fréquente chez les adolescents et les étudiants, peut provoquer une dépendance à l'alcool à l'âge adulte. Les mélanges de ces boissons et d'alcool sont aussi très vicieux.

Les boissons énergisantes prédisposent à l'alcoolisme

© Thinkstock

Les boissons énergisantes, fréquemment consommées par les adolescents et les étudiants, peuvent favoriser l'alcoolisme, selon une étude américaine publiée mardi. L'étude, réalisée auprès de 1000 étudiants, a montré que ceux qui consommaient souvent des boissons énergisantes (52 ou plus par an) avaient tendance à être saouls plus jeunes, à boire des quantités d'alcool plus importantes lors d'une soirée et à contracter, à l'âge adulte, une dépendance à l'alcool.

L'agence américaine de régulation des médicaments (FDA) se penche depuis un an sur ces boissons comme Red Bull, Monster et Rockstar qui contiennent de la caféine à haute densité. Elle devrait rendre sa décision rapidement sur l'opportunité de réglementer leur commercialisation. "La recherche indique que ceux qui ont fréquemment recours aux boissons énergisantes présentent statistiquement un fort risque de devenir alcooliques et de boire beaucoup", affirme l'étude. "Il devient aussi de plus en plus populaire de mélanger de l'alcool à ces boissons énergisantes. Ces breuvages étant hautement caféinés, cela peut conduire à d'autres problèmes en plus de la privation de sommeil", s'inquiètent les chercheurs de la School of Public Health de l'université du Maryland.

"Mélanger des boissons énergisantes à de l'alcool peut conduire à une ivresse éveillée, dans le sens ou la caféine masque l'état d'ébriété sans en fait diminuer les effets sur le physique et le comportement du buveur", affirment-ils. "L'individu se sent moins ivre qu'il ne l'est réellement, ce qui le porte à boire encore davantage et à adopter des comportements à risque comme conduire en état d'ivresse".

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires