Le véritable secret des chanceux

18/11/13 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Le Vif

La chance n'est-elle que hasard et coïncidence ? Ou peut-on la forcer un peu ? Voici quatre astuces qui vont donner un coup de fouet à votre bonne étoile.

Le véritable secret des chanceux

© Thinkstock

La chance ne serait pas uniquement le fait d'une bonne fée. Mieux, la baraka pourrait être directement liée à nos faits et gestes selon le HuffingtonPost . Après tout, pour gagner à la loterie, il faut au moins avoir acheté un ticket.

Croire en sa chance

Ceux qui se croient malchanceux agissent différemment que les personnes qui s'estiment globalement vernies. Richard Wisemane, professeur de psychologie à l'Université d'Hertfordshire, a examiné ce phénomène lors d'une expérience menée pendant 10 ans. Il en est ressorti que les chanceux abordent leur vie de façon différente. Mais aussi que le "malchanceux" peut ajuster son comportement pour voir sa vie changer. En effet, en étant optimiste on crée une dynamique positive. On se trouve moins paralysé devant les évènements et on peut les tourner en notre faveur grâce à des solutions créatives.

Carpe diem La chance sourit à ceux qui ne reportent pas au lendemain ce qu'ils peuvent faire le jour même. Comme l'écrit le psychiatre Mark Banschick dans Psychology Today et repris par le HuffingtonPost , "un évènement que vous remettez à plus tard est un évènement qui ne se reproduira jamais - au grand jamais. Il y aura peut-être une opportunité similaire dans le futur, mais ce ne sera pas la même opportunité - et vous ne serez pas la même personne. Le temps nous transforme." Pas de procrastination qui tienne donc.

La chance ce n'est pas du hasard

Le hasard agit au niveau d'un système (sur 100 personnes, 5 vont, par exemple, avoir la série gagnante) et la chance au niveau de l'individu (si vous êtes l'un des 5 vous êtes chanceux). Mais les deux ne sont pas interchangeables. C'est en tout cas l'avis de Michael Mauboussin, conseiller en stratégie financière dans Wired. "La chance a trois paramètres. Le premier: la chance touche un individu ou un groupe. Deux : elle peut être bonne ou mauvaise. Et troisièmement: elle joue un rôle lorsqu'on peut raisonnablement penser qu'il aurait pu se passer autre chose". Il est donc important de ne pas associer à une forme de malchance tout résultat négatif dû à un hasard défavorable. Et de conclure "les gens chanceux ne s'identifient tout simplement pas aux choses négatives."

Tout ne serait qu'une question de concentration

Les chanceux seraient plus perspicaces, car plus concentrés. Ceux qui se considèrent comme malchanceux sont plus anxieux et ont davantage de mal à se focaliser sur quelque chose, surtout en cas de situation inattendue. Une réaction brouillon qui nuirait à l'efficacité et la réussite de l'action.

Nos partenaires