Le tabagisme passif tue 600 000 personnes par an, selon l'OMS

26/11/10 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Le Vif

Les enfants seraient les plus touchés, affirme cette étude de l'Organisation mondiale de la Santé. C'est la première à se pencher sur l'impact mondial du phénomène.

Le tabagisme passif tue 600 000 personnes par an, selon l'OMS

© Thinkstock

Un décès sur cent à travers le monde est imputable au tabagisme passif, explique l'OMS. Dans une étude, l'Organisation mondiale de la santé compte que la fumée passive tue quelque 600.000 personnes chaque année, estiment des chercheurs de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Dans cette étude, la première à se pencher sur l'impact mondial de ce phénomène, les experts de l'OMS soulignent que les enfants sont plus exposés que n'importe quelle autre catégorie d'âge. Ils sont environ 165 000 à en mourir tous les ans.
Le phénomène a provoqué selon eux 379 000 décès par maladies cardiaques, 165 000 décès par infections des voies respiratoires basses, 36 900 décès dûs à l'asthme et 21 400 décès au cancer du poumon.

Surtout à domicile

"Deux tiers de ces décès surviennent en Afrique et en Asie du Sud", écrit l'équipe de chercheurs dirigée par Annette Pruss-Ustun dans ce rapport dont rend compte vendredi la revue scientifique britannique Lancet. Le tabagisme passif est avant tout constaté à domicile, et se combine aux maladies infectieuses pour produire un cocktail mortel dans ces régions.

Les chercheurs de l'OMS ont analysé la situation dans 192 pays en 2004, année où les données sont relativement exhaustives.
Dans son rapport, Annette Pruss-Ustun exhorte les autorités à renforcer les mesures anti-tabac qui peuvent selon elle réduire fortement le nombre de décès imputables au tabagisme passif dès la première année de leur application.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires