Le Solar Impulse a besoin de 20 millions d'euros pour poursuivre son tour du monde

28/07/15 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Source: Belga

Bertrand Piccard est de retour en Suisse à la suite de l'interruption du tour du monde de Solar Impulse à Hawaï. Sa mission est désormais de récolter les 20 millions d'euros nécessaires à la poursuite de l'aventure en 2016.

Le Solar Impulse a besoin de 20 millions d'euros pour poursuivre son tour du monde

En direction du Japon. © Belga

Solar Impulse est bloqué à Hawaï en raison de dommages "irréversibles" dus à une surchauffe des batteries lors de l'étape record entre Nagoya et cet Etat américain. Bertrand Piccard a indiqué au quotidien britannique "The Guardian" qu'il lui fallait trouver quelque 20 millions d'euros au total, une information qui a été reprise mardi par plusieurs sites internet suisses.

"Dans de tels projets, tout est cher", a indiqué le pilote qui est aussi un entrepreneur. "Je crois que le succès de la première partie du projet était tel qu'il ne sera pas difficile de trouver l'argent". Dès que ce montant sera récolté, nous pourrons poursuivre selon le plan prévu, a confirmé la porte-parole de Solar Impulse, Alexandra Gindroz.

L'avion pourra alors quitter le hangar sévèrement surveillé de l'Université d'Hawaï. L'équipe porte maintenant un badge sur lequel il est écrit: "See ya in 2016" ("Rendez-vous en 2016").

En savoir plus sur:

Nos partenaires