Le selfie provoque-t-il une épidémie de poux chez les ados ?

26/02/14 à 15:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Le Vif

Le site américain CNET, spécialisé en nouvelles technologies publie ce constat : la mode du selfie (autoportrait avec un smartphone) chez les adolescents favorise la propagation des poux.

Le selfie provoque-t-il une épidémie de poux chez les ados ?

© Thinkstock

Se photographier avec son smartphone entre amis favoriserait donc la transmission des poux aux Etats-Unis. Marcy McQuillan, spécialiste en traitement de parasites, témoigne sur le site américain : "les poux se transmettent par le contact tête-à-tête. Ils ne sautent pas et ne volent pas, donc il faut que les têtes se touchent (...) Je demande à tous les adolescents que je traite s'ils font des selfies et souvent ils avouent en prendre tous les jours".

Des spécialistes en désaccord

Vanessa Mor, gestionnaire d'un centre de traitement des parasites, observe une infection de plus en plus grande chez les adolescents. Elle considère que les selfies sont comme des écouteurs ou des couvre-chefs partagés : des vecteurs de poux. Par contre, pour Nick Celano, dermatologue à Los Angeles, le temps de contact entre les deux têtes pour un selfie est trop court pour une contamination. Un de ses confrères, Paradi Mirmirani, est aussi prudent concernant l'hypothèse du selfie. Selon lui, la résistance aux traitements ou une vigilance en baisse (des écoles par exemple) sont d'autres facteurs qui peuvent justifier l'épidémie. Ces deux derniers experts ne rejettent cependant pas la piste des selfies. Ils préfèrent juste attendre que le phénomène soit mieux étudié pour ne pas tirer des conclusions hâtives.

En savoir plus sur:

Nos partenaires