Le premier réacteur de fusion nucléaire en 2080

04/11/14 à 21:50 - Mise à jour à 21:50

Source: Belga

Entre 2080 et 2090, il devrait être possible de faire usage d'un réacteur de fusion nucléaire pour produire de l'électricité en Belgique, a annoncé mardi le directeur-adjoint du Centre d'étude pour l'énergie nucléaire de Mol, Vincent Massaut, durant une conférence à l'université de Hasselt.

Le premier réacteur de fusion nucléaire en 2080

La centrale nucléaire de Doel. © Reuters

"D'ici là, nous devons envisager de faire usage de toutes les technologies possibles, compte tenu des défis actuels et futurs pour l'approvisionnement en énergie", selon M. Massaut.

La technologie des réacteurs de fusion nucléaire devra permettre de produire de l'énergie nucléaire de manière sûre, durable et bon marché. "Lorsque les problèmes techniques et scientifiques seront réglés, nous pouvons nous attendre à la création d'un premier réacteur de ce type entre 2080 et 2090", selon M. Massaut. "Si nous pouvons construire un réacteur de fusion d'essai en 2040, nous devrons encore compter une quarantaine d'années pour obtenir le feu vert pour son exploitation." Le directeur-adjoint du Centre d'étude pour l'énergie nucléaire de Mol a toutefois tenu à nuancer les aspects positifs des réacteurs de fusion nucléaire. "De nombreux déchets nucléaires seront toujours produits par la fusion nucléaire", a-t-il expliqué. "Le déchet ne sera plus radioactif durant 10.000 ans, mais bien 300 ans avec l'utilisation de cette nouvelle technologie."

En savoir plus sur:

Nos partenaires