Le "papi astronaute" Jeff Williams prêt à battre le record de Scott Kelly

19/03/16 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Afp

L'astronaute Jeff Williams, 58 ans et grand-père de trois petits-enfants, a décollé vendredi pour la Station spatiale internationale (ISS) et s'apprête à battre le record de temps cumulé dans l'espace pour un Américain, soit 520 jours, que vient d'établir son compatriote Scott Kelly.

Le "papi astronaute" Jeff Williams prêt à battre le record de Scott Kelly

© REUTERS

Après ce séjour qui doit durer environ six mois, son troisième dans l'ISS, Jeff Williams aura passé au total 534 jours au-dessus de la Terre. Le record absolu reste cependant détenu par le cosmonaute russe Genny Padalka, rentré de sa dernière mission en septembre 2015 après 879 jours cumulés dans l'espace.

Le lancement du vaisseau Soyouz qui transporte Jeff Williams avec ses deux collègues russes Alexey Ovchinin et Oleg Skripochka a eu lieu vendredi depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

Ils rejoignent les trois autres membres de l'équipage de la Station pour continuer les centaines d'expériences en microgravité de biologie, de biotechnologie, de science physique et de géophysique qui sont en cours.

"Dans l'ISS avec 45 personnes différentes"

"Je me sens vraiment prêt à retourner dans l'ISS (...) c'est un grand privilège", a déclaré Jeff Williams, natif de Wisconsin (nord), à la télévision de la Nasa.

Cet ancien pilote, qui a fait partie de l'équipe de parachutisme de l'académie militaire de West Point, avait notamment séjourné dans l'ISS en 2006, lorsque la Station ne comprenait que deux modules. "J'ai fait le calcul récemment et je pense que j'ai été en orbite dans l'ISS avec 45 personnes différentes au total", a détaillé M. Williams, promettant de partager son expérience sur les réseaux sociaux.

L'astronaute américain avait aussi effectué un entraînement en vue de passer un an dans la Station pour éventuellement remplacer Scott Kelly, 52 ans, si celui-ci n'avait pas pu effectuer cette expérience qui s'est achevée récemment, avec son collègue russe Mikhaïl Kornienko. L'objectif de cette mission était d'étudier les effets physiologiques et psychologiques de longs séjours dans l'espace en vue d'une mission habitée vers Mars. Le frère jumeau de Scott Kelly, Mark, un ancien astronaute, participait à cette étude.

L'agence spatiale américaine a annoncé la semaine passée que Scott Kelly prendra sa retraite le 1er avril après une carrière de vingt ans à la Nasa. Il a passé au total 520 jours dans l'espace durant quatre séjours au total dans l'ISS, dont le dernier a duré 340 jours. Peu après son retour sur Terre le 1er mars, Scott Kelly s'était plaint de courbatures dans tout le corps et avait estimé qu'il était beaucoup plus difficile de se réadapter à la gravité sur la Terre que de s'adapter à la microgravité dans l'espace.

Jeff Williams, marié et père de deux grands enfants, sera lui de retour sur Terre en septembre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires