Le mystère de l'oeuvre La Ruelle de Vermeer résolu

20/11/15 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Le Figaro

Une des oeuvres de Johan Vermeer, La Ruelle, vient de révéler un de ses secrets gardés depuis des siècles. C'est ce qu'a annoncé la porte-parole du Rijksmuseum d'Amsterdam où est exposée l'oeuvre iconique.

Le mystère de l'oeuvre La Ruelle de Vermeer résolu

© DR

L'oeuvre La Ruelle, du peintre Johan Vermeer (1632 - 1675), est exposée dans la galerie d'honneur du Rijksmuseum d'Amsterdam. Sur cette toile, on peut admirer, comme son nom peut le laisser deviner, une petite rue de la ville de Delft sans que le peintre ne mentionne son emplacement exact. Jusqu'à présent, diverses adresses avaient été évoquées sans convaincre les historiens de l'art. L'endroit n'avait pas encore pu être localisé. C'est maintenant chose faite après une étude d'archives du XVIIe siècle, a annoncé ce jeudi la porte-parole du musée. La ruelle en question se situe aux numéros actuels 40-42 de la Vlamingstraat à Delft.

On doit cette découverte au professeur Frans Grijzenhout, qui occupe la chaire d'Histoire de l'art à l'Université d'Amsterdam. Le scientifique a consulté des documents qui décrivent précisément l'emplacement initial de la petite voie à pavés et briques rouges, si typique de la petite ville hollandaise. "La réponse à cette question depuis longtemps débattue par les spécialistes aura des conséquences non négligeables sur la manière dont nous regardons ce tableau et sur l'idée que nous nous faisons de Vermeer en tant qu'artiste", a commenté Frans Grijzenhout.

La Vlamingstraat à Delft.

La Vlamingstraat à Delft. © Google Maps

La rue des tripes

C'est grâce notamment au Registre des droits de quai de Delft datant du 17e siècle que l'historien en est venu à cette conclusion. Dans ce registre étaient tenues à jour les taxes dues par tout propriétaire d'une maison implantée sur les canaux de Delft. Les taxes étaient ponctionnées pour le creusement des infrastructures et l'entretien des quais.

Comme l'explique Le Figaro, le document administratif donne une description détaillée à quelque 15 cm près de la largeur de toutes les maisons et de tous les passages couverts qui les séparaient à l'époque. En le parcourant, on a pu établir que deux maisons se dressaient à la hauteur des 40-42 du côté nord de la Vlamingstraat. D'environ 6,30 m de largeur chacune, elles étaient séparées par une voie d'environ 1,20 m.

Aujourd'hui, la plupart des constructions remontent au dernier quart du XIXe siècle. La maison peinte à l'époque par Vermeer a donc changé au cours des siècles, mais on reconnaît sa configuration dans le tableau. Un passage couvert est encore reconnaissable.

L'étude avance aussi que la maison située à droite de "La ruelle" appartenait à une tante du peintre. Elle y gagnait sa vie en vendant des tripes. Le nom du passage évoque d'ailleurs toujours ce commerce. Une exposition sera consacrée à la découverte, elle se tiendra du 19 novembre au 13 mars 2016 au Rijksmuseum. Elle ira ensuite au Museum Prinsenhof de Delft.

Nos partenaires