Le fossile du plus vieil ancêtre du Tyrannosaure Rex découvert

07/11/13 à 08:03 - Mise à jour à 08:03

Source: Le Vif

Des paléontologues ont découvert un fossile vieux de 80 millions d'années. Ce serait le plus ancien dinosaure de la lignée des Tyrannosaures.

Le fossile du plus vieil ancêtre du Tyrannosaure Rex découvert

© Reuters

La mise au jour d'un fossile d'une espèce de tyrannosaure aux Etats-Unis, le Lythronax, datant de 80 millions d'années, est le plus ancien de cette lignée la plus proche du T.rex jamais découvert. Il offre un nouvel éclairage sur le célèbre dinosaure, ont annoncé mercredi 6 novembre des paléontologues.

A l'image du T.rex (Tyrannosaurus rex), le Lythronax argestes, un carnivore bipède, était imposant: 8 mètres de long pour un poids de 2,5 tonnes. Tout comme le T.rex, il était doté de petits bras et d'un museau étroit et court. L'arrière ramassé de son crâne lui permettait aussi d'avoir une vision étendue. Avant le Lythronax, les tyrannosaures étaient beaucoup plus petits, soulignent les scientifiques.

-84 à -70 millions d'années

Le Lythronax vivait à une période allant de -84 à -70 millions d'années à la fin du Crétacé sur le continent Laramidia (-95 à -70 millions d'années) qui existait alors quand une mer séparait l'Amérique du Nord en deux parties d'est en ouest. Laramidia formait la masse occidentale et l'Appalachia la partie orientale.
Le T.Rex, son descendant, a vécu de -70 millions d'années à -66 millions d'années quand tous les dinosaures ont disparu de la Terre à la suite, selon les scientifiques, de la chute d'un gros astéroïde qui a bouleversé le climat terrestre.

"Jusqu'à la découverte du Lythronax, on pensait que les grands tyrannosaures étaient tous apparus vers environ -70 millions d'années alors que le Lythronax existait déjà plus de dix millions d'années auparavant", relève Mark Loewen, paléontologue au Musée d'Histoire naturelle de l'Utah (ouest), le principal auteur de cette recherche parue dans la revue scientifique américaine PLOS ONE.

Les tyrannosaures ont évolué de manière isolée

Les paléontologues ont récemment déterminé que les dinosaures du sud de ce continent (les actuels Utah, Nouveau-Mexique, Texas et Mexique) bien qu'appartenant aux mêmes grands groupes, différaient au niveau des espèces de ceux qui vivaient dans le nord de Laramidia (Montana, Wyoming, les deux Dakotas et le Canada). Le Lythronax et ses cousins tyrannosaures dans le sud de Laramidia se ressemblent davantage que dans le nord où ils ont notamment un long museau.

"Le Lythronax pourrait montrer que les tyrannosaures ont suivi une évolution similaire à celles constatée chez d'autres dinosaures de la même période avec différentes espèces vivant dans le nord et le sud en même temps", note Joseph Sertich, du Musée d'Histoire naturelle et des sciences de Denver (Colorado), un des co-auteurs.
La diversification des tyrannosaures avant 80 millions d'années semble coïncider avec une période de niveau élevé de l'océan qui pourrait avoir isolé ces dinosaures dans différentes poches de Laramidia, leur permettant de se différencier et de diverger dans des lignées séparées de la même famille, supputent-ils.

Cette évolution paraît être fréquente chez de nombreux autres animaux vertébrés de la fin du Crétacé dans cette région, suggérant que le niveau de l'océan pourrait avoir joué un rôle important pour expliquer pourquoi de si nombreuses espèces différentes y sont découvertes datant de -80 millions d'années à -74 millions d'années.

"Notre analyse indique que les tyrannosaures ont émergé dans le nord du continent Laramidia avec de multiples espèces immigrant dans le sud au cours du temps. D'autres sont allées en Asie vers la fin du Crétacé (-75 à -70 millions d'années)", écrivent-ils. Le Lythronax a été mis au jour dans le Grand Staircase-Escalante National Monument, une vaste zone désertique dans le sud de l'Utah, riche en fossiles.

Nos partenaires