Le diamant noir, cette puissante source d'énergie

28/02/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:44
Du Le Vif/L'Express du 22/02/18

Du soleil et un diamant noir, voilà les ingrédients de cette nouvelle technologie qui serait capable de subvenir aux besoins énergétiques de la planète tout entière.

Le diamant noir, cette puissante source d'énergie

L'objectif des chercheurs ? Doubler le rendement des installations photovoltaïques actuelles. © GETTY IMAGES

Totalement ébouriffante (mais encore expérimentale), elle exploite les propriétés du diamant noir, capable d'absorber plus de 90 % du rayonnement solaire, afin de doubler le rendement des installations photovoltaïques actuelles.

Ce système innovant, " ProME3ThE2US2 " ( Prometheus, pour les intimes), a été imaginé par un consortium de chercheurs européens. Démarré en 2013 et achevé en 2016, financé par l'Union européenne, il est fort peu commenté par ses concepteurs. Sur le site Web de la Commission européenne, on lit : " Le consortium préfère à présent ne pas rendre publics ses résultats qu'il destine à l'Union européenne. "

De quoi s'agit-il ? D'un système de génération d'énergie électrique solaire totalement innovant, qui combine mécanismes d'énergie thermique et photogénération traditionnelle. Ce processus " combiné " se nomme " émission thermoïonique renforcée par photons ". Cette nouvelle structure de conversion en semi-conducteur est capable de convertir plus efficacement que jamais les rayons solaires en énergie électrique.

Le système se compose d'une cathode, dotée d'une électrode en diamant noir, qui absorbe les rayons solaires. Cette cathode est non seulement capable d'exploiter le rayonnement visible, pour une production photoélectronique directe, mais aussi les rayons infrarouges, pour la chaleur. " Cette technologie alternative a une capacité de conversion de 40 à 50 % de plus que ce qui existe actuellement ", affirme Daniele Maria Trucchi, en charge du projet, qui travaille à l'Institut de structure de la matière (CNR - IMIP), à Rome. " Aujourd'hui, on en est encore à la technologie solaire des années 1960, il fallait innover. "

S'il existe bien du diamant noir à l'état naturel, celui dont il est question ici est un matériau de synthèse bon marché, mis au point par l'équipe du professeur Trucchi. " On copie la nature et les propriétés des éléments qui existent à l'état naturel. Le diamant est capable d'émettre de nombreux électrons. Notre diamant n'est pas un produit coûteux : il est composé à base d'hydrogène et de méthane, deux gaz courants. Le diamant synthétique que nous fabriquons ressemble à une feuille, une pellicule semi-transparente : il n'a pas l'allure d'un diamant traditionnel. On travaille là-dessus depuis le début des années 1990. " Quels avantages, pour ce " faux " diamant noir ? Il résiste à de fortes températures, il émet efficacement des électrons, tout en absorbant des photons à des températures allant jusqu'à 1 000 °C. Et puis, on l'a dit, son coût de fabrication est très faible : " Si on pouvait le réaliser à un niveau industriel, ce diamant nous coûterait seulement un euro au centimètre carré "

En savoir plus sur:

Nos partenaires