La sonde Phoenix n'a pas résisté au vigoureux hiver martien

25/05/10 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Le Vif

Envoyée en 2008, la sonde avait envoyé des informations pendant plus de cinq mois. Aujourd'hui, malgré des tentatives de résurrection après un vigoureux hivernage, elle est officiellement et définitivement perdue.

La sonde Phoenix n'a pas résisté au vigoureux hiver martien

© Reuters

La sonde martienne américaine Phoenix est bien morte sans espoir de ressusciter après avoir bel et bien succombé comme prévu aux rigueurs hivernales de la planète rouge, a indiqué lundi la Nasa après plusieurs tentatives infructueuses de contact radio. L'agence spatiale américaine avait déjà annoncé officiellement la fin de la mission de Phoenix en novembre 2008 après que la sonde eut cessé de communiquer.

La Nasa avait toutefois entretenu un petit espoir que les panneaux solaires et les batteries auraient pu survivre au long hiver dans l'arctique martien pour revivre avec le retour des beaux jours baignés d'un soleil abondant.

Phoenix a été opérationnelle plus de cinq mois, bien au-delà des 90 jours initialement programmés. Sa mission avait notamment permis de confirmer la présence de glace d'eau sur Mars.

L'arrêt de la mission était attendu en 2008 alors que le moindre ensoleillement et la chute des températures à l'approche de l'automne ne permettait plus de recharger les batteries de la sonde. La sonde a aussi subi une tempête de poussière qui a obscurci davantage le ciel.

Si la sonde est bien morte, l'analyse de la riche moisson d'informations scientifiques que ses instruments ont recueilli va se poursuive encore pendant un certain temps, observe Fuk Li, responsable du programme d'exploration de Mars au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena en Californie. Phoenix s'était posée dans l'arctique martien le 25 mai 2008. Il s'agissait de la première sonde se posant aussi au nord de Mars.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires