La saison des pollens est en avance, gare aux allergies respiratoires

08/04/14 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Le Vif

D'après une enquête de l'entreprise pharmaceutique MSD Belgium publiée mardi, 75% des personnes qui souffrent de rhinite allergique ne profitent pas pleinement des activités en plein air. Or, la météo clémente de ces derniers mois a hâté la saison des pollens. Françoise Pirson, allergologue aux Cliniques Universitaires Saint-Luc, contactée par Belga, confirme constater de nombreuses allergies respiratoires.

La saison des pollens est en avance, gare aux allergies respiratoires

© thinkstock

Près de trois personnes sur quatre souffrant du rhume des foins reconnaissent que leur affection les empêche de profiter pleinement des activités en plein air, ressort-il de l'enquête réalisée en collaboration avec les organisations de patients "Astma- en Allergiekoepel" et "Prévention des allergies". De manière générale, les plaintes augmentent au fur et à mesure que les patients gagnent en âge, allant même jusqu'à avoisiner les 90%. Parallèlement, 44% de ceux qui ne ressentent aucune gêne estiment que ceci est dû à leur médication.

Pour les personnes souffrant de telles allergies, le temps ensoleillé que nous avons connu n'est donc pas toujours une partie de plaisir. Françoise Pirson traite en ce moment un nombre élevé d'allergies respiratoires. Elles sont notamment liées à la floraison précoce du bouleau. "J'ai connu des pics d'allergie similaires d'autres années, mais celui-ci est peut-être un peu plus intense", explique-t-elle. Les allergies aux acariens, en revanche, ne lui semblent pas plus sévères que d'habitude.

Bonne nouvelle pour les personnes sensibles: la floraison des bouleau est presque terminée mais celle des graminées approche. Jan Declerck, manager chez MSD et responsable de l'application gratuite "Pollen Info", s'attend à un pic dès le mois de mai si le beau temps se maintient.

Nos partenaires