La recherche ravive l'espoir de vaincre Alzheimer

10/02/12 à 09:57 - Mise à jour à 09:57

Source: Le Vif

Plusieurs avancées scientifiques récentes ravivent l'espoir de trouver un moyen de guérison à la maladie d'Alzheimer. Des chercheurs viennent de mettre au point un médicament anti-cancéreux qui guérit en grande partie le cerveau de souris atteintes de la maladie, a annoncé, un magazine scientifique de référence. La maladie est actuellement incurable.

La recherche ravive l'espoir de vaincre Alzheimer

© Thinkstock

La maladie d'Alzheimer provoque, chez les malades qui en sont infectés, une dégénérescence cérébrale. Plusieurs récentes découvertes scientifiques, publiées depuis le mois de janvier, relancent l'espoir de trouver un traitement.

La revue américaine Science révèle, dans son édition du 10 février, que des chercheurs américains sont parvenus à faire rapidement disparaître, chez des souris, jusqu'à 75% d'une forme de protéine dont l'accumulation dans le cerveau est une des principales caractéristiques pathologiques de la maladie d'Alzheimer.

Pas de remède avant cinq à dix ans


"Il s'agit d'une avancée très importante et je suis très enthousiaste de lire l'étude en détail", a réagi Bart De Strooper de l'Université catholique de Louvain (KUL). Ce chercheur belge, reconnu mondialement pour son travail sur la "maladie de l'oubli", tente également de trouver un médicament à Alzheimer. Il effectue également avec son équipe de quarante chercheurs, des recherches sur des souris. Cette nouvelle publication permettra sûrement de faire avancer ces travaux, estime Bart De Strooper. Il souligne néanmoins vivement qu'il s'agit actuellement de résultats obtenus sur des souris et qu'il n'y a pas de garantie de traitement pour l'homme. De plus, un remède compatible aux humains ne pourrait arriver dans le meilleur des cas avant cinq à dix ans.

Deux autres études récentes avaient déjà fait avancer la recherche scientifique sur la maladie d'Alzheimer. Des chercheurs de l'Université Columbia à New York avaient annoncé, le 2 février, la découverte que la découverte se propageait sur des souris comme une infection, d'une zone à l'autre du cerveau. Cette révélation laisse espérer la possibilité de bloquer, à l'avenir, suffisamment tôt le processus de la maladie.

Une équipe française, de son côté, avait publié, en janvier, une autre recherche sur le sujet. Selon ses auteurs, leur travail permettrait aussi de déboucher à terme sur un traitement.

La maladie d'Alzheimer affecte 36 millions de personnes dans le monde dont 180.000 juste en Belgique. "Ce chiffre va doubler", a rappelé l'asbl Alzheimer Belgique. Selon celle-ci, la maladie touche près de 50% des personnes âgées de plus 85 ans mais les personnes de moins de 60 ans ne sont pas épargnées.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires