La Nasa a perdu brièvement contact avec sa mission vers Pluton

07/07/15 à 08:27 - Mise à jour à 08:27

Source: Belga

L'agence spatiale américaine a indiqué lundi avoir brièvement perdu contact ce week-end avec le vaisseau New Horizons qui doit effectuer un survol historique de la planète Pluton le 14 juillet.

La Nasa a perdu brièvement contact avec sa mission vers Pluton

Le New Horizons, premier vaisseau à visiter Pluton. © REUTERS/NASA/Applied Physics Laboratory/Southwest Research InstituteREUTERS/NASA

La panne affectant le vaisseau New Horizons, qui se trouve à près de 4,9 milliards de kilomètres de la Terre, s'est produite samedi et a duré près d'une heure et demie.

De nombreux passionnés d'exploration spatiale suivent avec attention cette mission qui permettra de voir pour la première fois de très près cette lointaine planète naine.

"Le vaisseau New Horizons a subi une anomalie le 4 juillet après-midi, ce qui a provoqué une perte de communication avec la Terre", a expliqué la Nasa sur son site internet. "La communication a été depuis rétablie et le vaisseau fonctionne", a ajouté l'agence.

Le vaisseau avait été programmé pour basculer vers un ordinateur de secours en cas de problème. "Le pilote automatique a mis le vaisseau en 'mode sûr' et ordonné à l'ordinateur de secours de réinitialiser sa communication avec la Terre. New Horizons a ensuite transmis ses mesures aux ingénieurs pour les aider à analyser le problème", a rapporté la Nasa.

Un défaut dans le système de commande

Aucun problème de logiciel ou de matériel informatique n'a été décelé. En revanche, l'analyse a montré "un défaut de délai difficile à détecter dans le système de commande du vaisseau, qui s'est produit pendant une opération de préparation au survol" de Pluton, a expliqué l'agence. Cette panne a obligé le vaisseau à arrêter sa collecte de données scientifiques, qui devrait toutefois reprendre mardi.

Alan Stern, principal enquêteur pour New Horizons, a précisé que ces deux jours et demi de collecte de données perdus représentaient 6% du nombre total d'informations que la sonde aura collectées durant les neuf ans de sa mission.

"Je suis content que l'équipe de cette mission ait rapidement identifié le problème et assuré le bon fonctionnement du vaisseau", a déclaré Jim Green, directeur de la Nasa chargé des Sciences planétaires. "Avec Pluton en ligne de mire, nous sommes maintenant sur le point de revenir à des opérations normales".

En 2006, l'Union astronomique internationale avait retiré à Pluton son statut de planète vu sa petite taille, qui l'apparente maintenant à la catégorie des planètes naines. Découverte en 1930, elle est plus petite que notre Lune et tourne autour du soleil en 247,7 ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires