La mémorisation bouleversée par le net

19/07/11 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Source: Le Vif

Une étude scientifique prouve que nous retenons moins les informations quand on sait qu'on peut les retrouver sur internet. Le cerveau se concentre alors davantage sur l'endroit où est stocké l'info.

La mémorisation bouleversée par le net

© DPA

"Quand a eu lieu l'indépendance de la Belgique?"... " Je n'en sais rien. Je vais voir sur le net!". Et voilà maman qui s'énerve car "elle au moins, elle l'avait appris à l'école". Et retenu! Les temps ont changé. La révolution internet a tout bouleversé sur son passage. Même notre façon de mémoriser...

Grâce ou à cause de Google et Wikipédia, les jeunes ne cherchent plus à étoffer leur culture générale. C'est en tout cas ce qu'une équipe de psychologues américains a découvert en réalisant une étude sur les conséquences d'Internet sur la mémorisation : Google Effects on Memory: Cognitive Consequences of Having Information at Our Fingertips.

Le temps de l'étude par coeur est-il révolu?

Disposer de l'information en quelques clics a des effets sur notre mémoire, selon cette étude. Pour mettre en évidence cet "effet Google", les chercheurs ont d'abord posé des questions complexes de culture générale. Et la conclusion est que face à une question dont la réponse est inconnue, l'homme moderne pense d'abord aux moteurs de recherche comme Google.

Ensuite, les étudiants ont dû faire l'effort de se souvenir d'une affirmation. Un premier groupe d'étudiants apprenait que l'info serait conservée tandis que les chercheurs disaient à l'autre groupe que l'info serait effacée. Le résultat est sans appel: le premier groupe se repose sur ses lauriers et ne fait pas l'effort de mémoriser l'info. Ceux-là se contentent de retenir l'endroit où elle est stockée.

L'Homme se serait donc adapté à l'informatique. La Toile a modifié nos habitudes de vie mais aussi de mémorisation. C'est incontestable. Et désormais scientifiquement prouvé.

Le Vif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires