La Malaisie lâche 6.000 moustiques dans la nature pour soigner la dengue

26/01/11 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Le Vif

La Malaisie a lâché dans la nature 6.000 moustiques génétiquement modifiés pour combattre la dengue.

La Malaisie lâche 6.000 moustiques dans la nature pour soigner la dengue

Dans le cadre d'un programme test destiné à combattre la dengue, la Malaisie a lâché 6.000 moustiques génétiquement modifiés dans la nature.
Critiqué par les experts qui l'estiment risqué, cet essai test est une première en Asie.

L'Institut de recherche médicale (IRM) explique que le test a été mené avec des moustiques mâles du genre Aedes, l'espèce qui transmet la dengue.
Elle précise également que les tests ont eu lieu dans une zone inhabitée de l'Etat de Pahang, dans le centre du pays.

Les moustiques en question avaient été génétiquement modifiés de façon à ce que leur progéniture meure rapidement, ce qui à moyen terme devrait entraîner une nette baisse de leur population, voire leur disparition.

Combattre la dengue semble être une affaire plus que sérieuse. En effet, une simple piqure de la femelle provoque une fièvre sévère, accompagnée de maux de tête, et peut dès lors aboutir au décès du patient si celui-ci n'est pas soigné.


Malgré les protestations de Third World Network, un collectif d'associations actives dans la santé et l'environnement, le test a débuté le 21 décembre. L'institut dévoile qu'il a été conclu avec succès le 5 janvier et que les données allaient être analysées.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires