La consommation de médicaments anti-cholestérol multipliée par vingt

04/11/10 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Le Vif

Un belge sur cinq âgés de plus de 35 ans consomme des statines. Son utilisation, destinée à faire baisser le mauvais cholestérol, a été multipliée par vingt en Belgique.

La consommation de médicaments anti-cholestérol multipliée par vingt

© Thinkstock

Le Centre fédéral d'expertise de soins de santé constate que l'utilisation de ces médicaments se fait en tant que "prévention primaire". En effet, les personnes présentant un taux de cholestérol trop élevé, consomment des statines afin de diminuer les risques d'accidents cardio-vasculaires, sans toutefois n'avoir jamais rencontré un tel problème.

Le Centre recommande de ne considérer l'utilisation de statines que comme un des éléments d'une politique de prévention cardio-vasculaire globale. Un changement de style de vie, comme arrêter de fumer, pratiquer plus d'exercice physique et s'alimenter sainement, devrait être "prioritaire", fait-il observer.

Plus de 80% des belges entre 35 et 74 ans ont trop de mauvais cholestérol, ce qui augmente le risque de maladie cardio-vasculaire et de mortalité.

L'augmentation de la consommation de statines en Belgique est liée à un style de vie peu sain, mais aussi au vieillissement de la population et à une tendance générale à médicaliser la prévention des maladies.

Ces médicaments coûtent à l'assurance maladie annuellement plus de 215 millions d'euros, soit 7% du budget des médicaments hors hôpitaux.

Le Vif.be, avec Belga

En Belgique, les maladies cardio-vasculaires représentent la première cause de mortalité. Les principaux facteurs de risques cardio-vasculaires sont le tabac, le taux de cholestérol, l'obésité et la tension sanguine.

Nos partenaires