L'histoire des premiers hommes d'Amérique bouleversée par une découverte archéologique

13/04/18 à 11:15 - Mise à jour à 11:40

Les restes d'un village vieux de 14.000 ans viennent d'être découverts, dans l'ouest du Canada, par une équipe d'archéologues. Or, jusque-là, les scientifiques dataient l'arrivée des hommes sur le territoire américain il y a 13.000 ans.

L'histoire des premiers hommes d'Amérique bouleversée par une découverte archéologique

Illustration. © iStock

Des restes d'un village ont été découverts au large de la Colombie-Britannique, au Canada, sur la petite île de Triquet. Ces restes auraient 14.000 ans et seraient donc trois fois plus vieux que la pyramide de Kheops. Il s'agit donc du plus ancien campement découvert en Amérique du Nord et il pourrait permettre de mieux comprendre comment les hommes sont arrivés sur le continent.

C'est une étudiante, Alisha Gauvreau, réalisant son doctorat à l'université de Victoria, qui a fait cette prodigieuse découverte alors qu'elle travaillait sur cette île d'à peine un kilomètre de long. Avec son équipe, ils ont découvert de nombreux outils : des outils en bois sculpté, du matériel de pêche, des lances, de quoi allumer du feu.

"Quand nous avons pu dater les objets, nous nous sommes assis là, choqués, nous disant : 'Bon Dieu, c'est vieux !'", a expliqué Alisha Gauveau à CTV Vancouver Island. "Cette découverte change la façon dont nous percevons les premiers peuples d'Amérique du Nord."

La question des premiers peuplements d'Amérique est toujours sujette à débat. La théorie dite de Clovis affirme que les premiers hommes sont arrivés sur le continent il y a 13.000 ans par le détroit de Bering alors asséché. Cette nouvelle découverte vient donc remettre en question cette théorie puisque le village est trop ancien pour que les hommes aient pu traverser le détroit à pied. L'ont-ils donc fait en bateau ?

Harvey Humchitt, le chef de la nation Heiltsuk.

Harvey Humchitt, le chef de la nation Heiltsuk. © Reuters

"La théorie alternative, qui est soutenue par nos données, l'âge de pierre et la datation au carbone, c'est que ces peuples étaient en mesure de voyager par bateaux. En analysant notre site, il apparaît évident que ces personnes étaient des chasseurs de mammifères marins", affirme Alisha Gauvreau.

Une théorie qui rejoint étonnamment les légendes du peuple Heiltsuk, la plus ancienne tribu de Colombie-Britannique, qui parle d'un carré de terre, dans la région où les fouilles ont eu lieu. C'était apparemment un endroit où il ne gelait pas durant les périodes glaciaires et où les ancêtres se rendaient pour survivre.

Nos partenaires