Israël : découverte d'indices d'un festin vieux de 12.000 ans

31/08/10 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Le Vif

Dans le nord-est d'Israël, en Galilée, des indices d'un festin datant d'environ 12.000 ans, soit avant le début de l'agriculture, ont été découverts dans une grotte servant de lieu de sépulture en Galilée. C'est que révèle une recherche publiée au Etats-Unis.

Israël : découverte d'indices d'un festin vieux de 12.000 ans

© Thinkstock

Jusqu'ici, les chercheurs soupçonnaient bien l'existence de festins avant la période du néolithique, c'est-à-dire il y a environ 11.500 ans. Ils n'en avaient cependant aucune preuve, relève Natalie Munro, de l'Université du Connecticut, principal auteur de cette étude parue dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences (PNAS).

Natalie Munro et son collègue Leore Grosman, de l'Université hébraïque de Jerusalem, ont découvert les restes d'au moins 71 tortues et de trois autres animaux sauvages, une densité inhabituellement élevée pour cette période, dans deux fosses creusées de façon particulière. Les carapaces de tortues et les ossements des autres animaux portaient des marques indiquant qu'ils avaient été dépecés et cuits pour la consommation humaine.

Une fosse a été creusée dans le cadre d'un rituel de sépulture humaine et l'autre dans celui d'un festin. Dans la sépulture, les carapaces de tortues étaient disposées en-dessous, autour et au-dessus des restes d'une vieille femme enterrée apparemment selon des rites. Cela laisse penser que le festin était organisé à l'occasion de ces funérailles.

Selon les calculs des chercheurs, la viande qui provenait des tortues seules pourrait avoir nourri environ 35 personnes. Selon Natalie Munro, il s'agit "d'une estimation minimum".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires