Hygiène bucco-dentaire : des risques trop souvent négligés

18/03/14 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Le Vif

À l'occasion de la journée mondiale de la santé bucco-dentaire ce jeudi 20 mars, les Chambres syndicales dentaires de Belgique rappellent les conséquences graves et souvent méconnues d'une mauvaise hygiène buccale.

Hygiène bucco-dentaire : des risques trop souvent négligés

© Thinkstock

Si plus de la moitié des enfants de moins de douze ans ne souffrent plus de caries, les maladies des muqueuses et gencives, comme la parodontite, sont en nette augmentation, peut-on lire dans la Libre Belgique. Les soins dentaires sont largement remboursés en Belgique or, on observe qu'au moins 30 % des Belges ne se rendent pas régulièrement (une fois par an) chez le dentiste. Une visite annuelle est pourtant aussi importante que le brossage régulier des dents pour préserver une bonne santé buccale.

La population ne semble pas être consciente des conséquences néfastes d'une hygiène buccale négligée qui vont bien au-delà des petites caries et rages de dents. Des études ont montré qu'une relation étroite existait entre les infections buccales et certaines maladies cardiovasculaires. En effet, des gencives abimées ouvrent une voie royale aux bactéries qui passent immédiatement dans le sang. Une fois dans la circulation sanguine, ces bactéries provoquent des réactions inflammatoires qui augmentent le risque d'AVC.

Les autres conséquences possibles et inquiétantes sont des complications lors de la grossesse et de l'accouchement. Bien que les mécanismes restent mal connus, des études ont révélé qu'une mauvaise hygiène buccale influe sur le poids des bébés et induit des naissances prématurées.

Une mauvaise santé bucco-dentaire peut également rendre difficile la mastication (carie, kyste, dents qui se déchaussent), ce qui peut conduire à l'exclusion de certains aliments. L'individu peut alors souffrir de carences alimentaires, facteurs d'apparition de certaines maladies telles que le diabète et le cancer.

Inversement, les personnes souffrant de diabète seront plus susceptibles de développer des infections des gencives. Tout comme les patients suivant un traitement contre l'ostéoporose qui a pour effet secondaire d'attaquer les os de la mâchoire, ce qui rend le processus de cicatrisation difficile en cas d'extraction de dents par exemple. Autant de bonnes raisons de valoriser la brosse à dents et la visite chez le dentiste.

Nos partenaires