Groenland : un iceberg géant à la dérive

09/08/10 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

Un immense bloc de glace de plus de deux fois la taille de Paris et de quatre fois la taille de l'île de Manhattan s'est détaché d'un glacier dans le nord du Groenland, à environ 1.000 kilomètres au sud du Pôle Nord, a annoncé samedi un universitaire américain.

Groenland : un iceberg géant à la dérive

© Belga

Selon Andreas Muenchow, de l'université de Delaware à l'est des États-Unis, l'Arctique n'avait pas perdu une telle masse de glace depuis 1962.

Des images satellites de la Nasa montrent que le glacier Petermann, qui mesure 70 kilomètres de long, a rétréci d'environ un quart suite au détachement du bloc de glace. Ce glacier est un des deux plus grands glaciers restants du Groenland. Il relie directement la calotte glaciaire du Groenland avec l'océan.

L'iceberg, d'une superficie d'au moins 260 kilomètres carrés et d'une épaisseur de presque 200 mètres, pourrait en dérivant rencontrer des îles, plus petites en taille que lui, note le chercheur dans un communiqué.

Soit l'iceberg va longer la côte et venir bloquer le canal de Nare Strait, situé entre le Canada et le Groenland, soit il se décomposera en petites parties et sera emporté par les courants océaniques vers le sud. Il dérivera alors pendant deux ans jusqu'à atteindre l'Océan Atlantique.

L'eau douce contenue dans cet iceberg pourrait "alimenter l'ensemble du réseau public d'eau potable américain pendant 120 jours", affirme le chercheur.

La calotte glaciaire du Groenland, le plus grand réservoir d'eau douce de l'hémisphère Nord, a fondu à un rythme alarmant au cours des dernières années sous l'effet du réchauffement climatique, selon un rapport du Conseil arctique publié fin 2009.

La vitesse d'écoulement des glaciers du Groenland qui débouchent sur la mer affecte directement le niveau des océans, qui monte actuellement d'environ 3 mm par an.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires