Fumée bleue : British American Tobacco Belgium se défend de vouloir attirer les jeunes

20/07/11 à 09:25 - Mise à jour à 09:25

Source: Le Vif

British Americain Tobacco (BAT) Belgium confirme avoir demandé à la ministre de la Santé d'approuver trois ingrédients qu'elle souhaite utiliser dans les cigarettes, mais dément vouloir attirer les jeunes vers le tabac.

Fumée bleue : British American Tobacco Belgium se défend de vouloir attirer les jeunes

© Belpress

Le 13 juillet dernier, l'association de défense des consommateurs CRIOC tirait la sonnette d'alarme en expliquant que les substances proposées coloraient la fumée en bleu, avaient des propriétés laxatives et un effet coupe-faim. Selon le CRIOC, elles sont "principalement destinées à attirer les jeunes vers les produits à base de tabac".

Mais la ministre de la Santé Laurette Onkelinx ne semblait déjà pas disposée à donner son accord à la demande des cigarettiers. "Nous ne sommes pas dupes", avait-elle lancé à plusieurs reprises.

Selon le fabricant de cigarette, "la demande concerne trois ingrédients permettant le lancement en Belgique d'un produit déjà disponible à la vente dans plusieurs pays à travers le monde, commercialisé par British American Tobacco ou ses concurrents".

La firme indique également avoir écrit au Conseil de la santé et à la Ministre de la Santé Laurette Onkelinx "pour les rassurer sur le fait que les ingrédients concernés n'ont assurément pas les fonctions décrites par l'organisation de consommateurs CRIOC". "La société a communiqué ses propres données scientifiques sur les ingrédients, lesquelles démontrent qu'ils ne font courir aucun risque additionnel pour la santé aux consommateurs, hormis ceux déjà associés à la consommation de produits de tabac", précise la société.

British American Tobacco Belgium explique que les trois substances, utilisées dans une capsule placé dans le filtre de la cigarette, ne seront pas inhalées ou ingérées, et que les accusations du CRIOC sont dès lors fausses.

A quoi pourraient bien servir ces substances alors ? Mystère...

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires