FireSat, le projet pour repérer les incendies depuis l'espace

24/11/15 à 15:38 - Mise à jour à 15:36

La Nasa est en train de développer des capteurs spatiaux pour détecter rapidement les débuts d'incendie, sur toute la surface terrestre.

FireSat, le projet pour repérer les incendies depuis l'espace

© iStock

Le projet s'appelle FireSat. Il est développé par le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, en collaboration avec une start-up, Quadra Pi R2E. Concrètement, il prévoit d'installer sur les satellites pas moins de 200 capteurs thermiques infrarouges, de manière à couvrir l'entière surface de la Terre en permanence. "Le système que nous préparons va fonctionner jour et nuit partout dans le monde pour détecter précocement les feux et ainsi réduire les impacts des incendies" explique Robert Staehle, responsable du projet au Jet Propulsion Laboratory.

FireSat veut détecter les incendies avec des capteurs posés sur les satellites.

FireSat veut détecter les incendies avec des capteurs posés sur les satellites. © Capture d'écran Quadra Pi R2E

L'idée de FireSat est née en 2011. L'équipe qui développe ce projet auprès de Robert Staehle essaie de déterminer les besoins pour la surveillance des incendies et cherche les solutions techniques adaptées, en se basant notamment sur les réussites d'anciens projets. "Un tel système est maintenant possible à un coût raisonnable, grâce aux progrès de la microélectronique testée dans l'espace avec les expériences CubeSat. Nous bénéficions aussi de la technologie du logiciel développé pour donner aux rovers martiens plus d'autonomie dans leurs observations scientifiques", explique Robert Staehle.

De manière plus technique, les capteurs vont être capables de déceler les incendies de 10 à 15 mètres de large, et ce dans les quinze minutes suivant l'embrasement. Le dispositif prévoit d'envoyer un message aux pompiers présents dans la zone concernée dès que l'alerte aura été constatée. Les capteurs pourront aussi assurer un suivi de la progression de l'incendie, en envoyant une image toutes les minutes, qui sera communiquée au responsable sur le terrain concerné.

Plus que des feux de forêt, le projet FireSat a également les moyens de détecter de fortes explosions, des fuites de pétroles et d'autres événements impliquant une émanation anormale de chaleur, explique Sciences & Avenir.

Le projet en est pour l'instant à sa phase financement participatif, sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter. Si l'argent est récolté dans les temps, les premiers capteurs pourraient prendre place sur les satellites dès 2017. L'équipe espère un réseau complet et efficace d'ici juin 2018.

Nos partenaires