Faire des études ne rend pas plus heureux

27/03/15 à 11:45 - Mise à jour à 11:47

Source: Time

Une nouvelle étude démontre que, quel que soit le niveau d'étude, notre chance d'atteindre le bonheur est identique.

Faire des études ne rend pas plus heureux

© iStock

Il n'y aurait aucun lien entre le niveau d'étude d'une personne et son niveau de bonheur, rapporte le Time. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans le British Journal of Psychiatry.

D'autres études ont démontré qu'un niveau d'enseignement bas était lié aux maladies mentales. Des chercheurs de la Warwick Medical School ont été inspirés par ce postulat et ont voulu savoir si l'opposé était vrai : est-ce qu'avoir fait de plus hautes études permet de trouver plus facilement le bonheur ?

L'équipe de scientifique a découvert que la probabilité d'être heureux était la même pour tous, quel que soit le niveau d'enseignement.

"Ces conclusions ont été très controversées parce que nous pensions découvrir et déterminer des facteurs socioéconomiques associés à la maladie mentale, et pouvoir faire un lien avec le bien-être mental. Mais ça n'a pas été le cas", explique Sarah Stewart Brown, auteure principale de l'étude.

Ces chercheurs ont défini le bonheur comme un état mental de grand bien-être dans lequel les gens se "sentent bien et fonctionnent bien". Ils ont appliqué cette définition à des données du Health Survey for England (HSE). Les données utilisées regroupent les avis de 17 030 personnes en 2010 et 2011.

En savoir plus sur:

Nos partenaires