Faire de longues études préserve le c½ur

17/12/10 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

Source: Le Vif

Les résultats d'une étude montrent que les personnes qui suivent un long cursus scolaire seraient à l'abri de déficiences cardiaques. A l'inverse, ceux qui connaissent une scolarité courte seraient davantage exposés.

Faire de longues études préserve le c½ur

© Thinkstock

N'en déplaise à ceux qui n'aiment pas l'école, une enquête bientôt publiée par le European Heart Journal, montre qu'il existe une étroite corrélation entre la durée des études et les risques de dysfonctionnement cardiaques.

Selon une enquête menée par des spécialistes en cardiologie de l'hôpital universitaire de Copenhague pendant plus de trente ans près de 18.000 volontaires, plus la scolarité dure - au-delà d'une dizaine d'année - et plus le sujet serait à l'abri de déficiences cardiaques. A l'opposé, ceux qui connaissent une plus courte scolarité, c'est-à-dire moins de huit ans, seraient davantage exposés.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires