En pleine crise sur la Crimée, un équipage russo-américain décolle pour l'ISS

26/03/14 à 07:04 - Mise à jour à 07:04

Source: Le Vif

Un nouvel équipage composé de deux Russes et d'un Américain a décollé mardi soir à bord d'une fusée russe Soyouz à destination de la Station spatiale internationale (ISS), malgré la crise sur la Crimée qui tend les relations entre les deux pays.

En pleine crise sur la Crimée, un équipage russo-américain décolle pour l'ISS

© Image Globe

La fusée "Soyouz-FG", et avec elle la capsule "Soyouz TMA-12M", a décollé dans la soirée du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) avec à son bord les cosmonautes russes Aleksandr Skvortsov et Oleg Artemiev, et l'astronaute américain Steven Swanson.

Les trois hommes devaient atteindre la station six heures plus tard, pour une mission de 170 jours.

Toutes les phases du décollage se sont déroulées normalement et la capsule Soyouz est entrée correctement en orbite. Elle devrait atteindre la station spatiale internationale mercredi matin.

Bien que la crise en Ukraine complique les relations russo-américaines, les deux pays sont condamnés à s'entendre, leurs deux agences spatiales ayant tissé de forts liens d'interdépendance: les astronautes de la Nasa dépendent aujourd'hui exclusivement des vaisseaux russes Soyouz pour rejoindre l'ISS.

Au cours de cette mission, les trois spationautes devront mener des dizaines d'expériences scientifiques, ainsi que des sorties dans l'espace.

L'équipage russo-américain tiendra à jour un blog sur leurs expériences quotidiennes à l'ISS.

Âgé de 47 ans, le cosmonaute, avec deux vols à son actif, est le commandant de cette mission, tandis que son compatriote Oleg Artemiev, 43 ans, effectue à cette occasion son premier vol dans l'espace.

Leur équipier, l'astronaute américain Steven Swanson, 53 ans, a lui aussi déjà effectué deux vols dans l'espace, dont l'un marqué par quatre sorties dans l'espace.

Un problème technique empêche l'arrimage de Soyouz à l'ISS

Un problème technique a empêché mercredi matin l'arrimage à la Station spatiale internationale (ISS) d'un vaisseau russe Soyouz avec trois astronautes russes et américain lancé dans la nuit, a annoncé l'agence spatiale russe Roskosmos.

L'arrimage du vaisseau, qui était prévu à 3H04 GMT, est désormais reporté à la nuit de jeudi à vendredi (23H58 GMT) selon une procédure d'approche plus longue, selon la même source.
"Cette décision est due à des complications apparues dans le fonctionnement du système d'orientation du vaisseau", a indiqué Roskosmos.

"Les informations sont en cours d'analyse", a ajouté l'agence spatiale.
"L'équipage est en bonne santé, les paramètres du milieu de vie (dans le vaisseau) sont normaux", a ajouté Roskosmos.

La Nasa, l'agence spatiale américaine, a fait état de l'incident sur son site, indiquant que le vaisseau n'avait pas été en mesure d'affiner son approche de l'ISS mercredi matin.

Nos partenaires